L’avenir du champion d’Algérie est dans le flou : L’USMA cherche repreneur désespérément

0

L’assemblée générale des actionnaires de l’USMA est passée, mais sans pour autant qu’elle parvienne à dénouer la crise qui sévit dans ce club fraichement sacré champion d’Algérie.

Appelée à trouver un repreneur de la SSPA/USMA, cette AG n’a finalement débouché sur aucun résultat, plongeant dans le flou l’avenir des Rouge et Noir. Il semble bien que tout le bruit qui a couru au sujet de la dette supposée du club a fini par porter un énorme préjudice à l’USMA. C’est du moins ce qu’ont déploré les membres de l’AG des actionnaires à travers un communiqué ayant sanctionné leur conclave.
Dans ledit communiqué, l’on déplore notamment ce qu’on a qualifié de fausses informations ayant nui sérieusement aux intérêts sportifs, moraux et financiers du club, démentant au passage que le montant des dettes de la SSPA soit de l’ordre de 400 milliards de centimes, comme rapporté dans une certaine presse au cours de ces derniers jours.
Evidemment, un tel chiffre fait fuir tout prétendant au rachat des actions du capital social de la société sportive de l’USMA, dont la majorité des parts est détenue par la famille Haddad qui vient de décider désormais de les céder. C’est l’avenir du club qui est en jeu aujourd’hui après l’échec de cette assemblée de trouver une solution à la crise, et apporter par là même des nouvelles rassurantes pour les supporters qui s’interrogent et s’inquiètent pour l’avenir de leur club.
Ce qu’il faut souligner c’est que tout le monde fait de gros efforts afin d’avoir une équipe capable de jouer les premiers rôles la saison prochaine. Parmi les intervenants, beaucoup souhaiteraient voir Sonelgaz reprendre le club et l’ont sollicité à maintes reprises. Pour eux, c’est la solution idéale, puisque seule une entreprise étatique pourrait faire face à la situation financière difficile que vit l’USMA. Même les espoirs placés sur l’homme d’affaires algérien, président du club français Angers, Saïd Chaâbane, se sont fondus comme neige au soleil. Ceux qui plaidaient pout l’arrivée du patron de la formation de Ligue 1 française ont fini par déchanter. « Mon arrivée à l’USMA est une rumeur à 100%. Je ne sais pas qui a pu raconter ces bêtises, mais je peux vous affirmer que c’est complètement faux. Je dois dire que j’ai beaucoup de respect pour l’USMA qui mérite d’avoir des responsables qui peuvent être là tout le temps. Pour ma part, j’ai trop de respect pour ce club pour le gérer à plus de 2000 km. Vous serez certainement d’accord avec moi si je vous dis que je ne vais pas pouvoir reprendre l’USMA de là où je suis, donc tout ce qui a pu être dit ou écrit à propos de ma venue pour reprendre ce club est totalement faux », dira Chaâbane qui malgré le fait d’entretenir de bons rapports avec les Haddad ne peut reprendre la formation de Soustara pour les raisons qu’il a expliquées.
Hakim S.

Source : lecourrier-dalgerie

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here