Madjer : «Un grand merci à Belmadi !»

1

«J’étais très confiant pour notre Equipe nationale»

Présent sur le plateau de la chaîne égyptienne, MBC MASR, en sa qualité de consultant, l’ancien sélectionneur national et icône du algérien, Rabah Madjer, n’a pas caché sa joie après la consécration des Verts lors de cette CAN 2019. « Dieu merci, nous sommes très contents de voir notre sélection remporter la CAN. Comme je l’ai déjà dit à plusieurs reprises depuis le début de la CAN, j’étais vraiment très confiant quant aux chances de l’EN de gagner la Coupe d’Afrique. On savait, certes, que la tâche allait être difficile, vu qu’il existe des équipes solides dans cette compétition. Mais nous avons vu aussi que notre sélection a démontré de belles choses depuis le début du tournoi face au Kenya puis lors du match test contre le Sénégal », a-t-il déclaré, avant d’ajouter : « Après la sortie des équipes arabes de la CAN telles que l’, le Maroc et la Tunisie, nous étions devenus les ambassadeurs du football arabe lors de cette CAN. On devait donc remporter cette CAN malgré les difficultés rencontrés en cours de route ».

«Nous avons décroché la seconde étoile, mais il y a encore de la place pour la troisième et la quatrième inch’Allah»
Toujours à propos de la victoire de l’Equipe nationale lors de cette CAN 2019, Rabah Madjer a ajouté : « C’est une consécration exceptionnelle. Après tant d’années d’attente, nous arrivons enfin à décrocher la seconde étoile. Il y a aussi de la place pour la troisième et la quatrième étoile inch’Allah. Les joueurs ont montré à l’Afrique entière qu’ils sont de retour à la véritable place où ils méritent d’être. C’est exactement comme cela avait été le cas lors des années 80 où nous étions l’équipe numéro 1 en Afrique ».

«J’étais très confiant pour notre Equipe nationale»
Rabah Madjer n’a, une nouvelle fois, pas raté l’occasion de remercier le sélectionneur national, Djamel Belmadi, pour son travail remarquable à la tête de la barre technique des Verts. « Déjà, bien avant que l’EN ne remporte cette CAN, j’avais dit merci aux joueurs, merci au staff technique et merci surtout à Djamel Belmadi. Il a su comment se comporter avec les joueurs. Il a donné une âme et beaucoup de confiance à l’équipe. Cela s’est traduit sur le terrain par cette combativité des joueurs que nous avons vus sur le terrain », a-t-il déclaré, avant d’ajouter : « Aux joueurs je dis vraiment bravo pour tous les efforts qu’ils ont consentis sur le terrain tout au long de la compétition. Ils ont vraiment amplement mérité leur consécration à la CAN ».

«Il va falloir de la stabilité et de la continuité dans le travail pour rester sur cette lancée»
Dans un autre registre, Rabah Madjer estime qu’il faudra de la stabilité et de la continuité dans le travail pour rester sur cette lancée et bien préparer la suite du parcours de l’EN : « À présent, nous souhaitons que cette victoire constitue un véritable nouveau départ pour notre équipe nationale. Il faudra de la stabilité au niveau de notre sélection afin de bien préparer nos prochaines échéances qui sont les éliminatoires de la CAN 2021 au Cameroun ainsi que les éliminatoires du Mondial 2022 au Qatar. Je suis convaincu que cette consécration va donner plus de confiance à notre sélection nationale ».

«Les joueurs étaient fatigués lors de cette finale»
Madjer a estimé que les joueurs étaient fatigués lors de cette finale de la CAN, eux qui s’étaient trop donnés lors des précédentes rencontres de la compétition. « Nous avons vu que les joueurs étaient fatigués aujourd’hui. Cela est la preuve qu’ils se sont donnés à fond lors des précédentes rencontres de cette CAN. Qu’est-ce qui manquait à cette équipe nationale ? Je dirais la stabilité et la continuité dans le travail. Moi, je fais partie du peuple algérien. Je suis très content et soulagé par la consécration de l’équipe nationale dans cette CAN 2019. Il y avait environ 30 000 supporters algériens aujourd’hui (Ndlr : vendredi) au Cairo Stadium. Ces supporters vont revenir au pays très soulagés par cette victoire. Nous sommes tous fiers d’avoir remporté à nouveau la CAN après une longue attente de 29 ans. »

«Voilà pourquoi l’EN devait gagner cette CAN»
Interrogé sur la CAN 1990 remportée en Algérie, Madjer a répondu : « En toute modestie, je dirais que nous avons gagné la CAN 1990 chez nous en Algérie avec l’art et la manière. À l’époque, nous avons battu le Nigeria, la Côte d’Ivoire et le Sénégal avec des joueurs qui étaient formés en Algérie. Aujourd’hui, les choses ont changé. Depuis 2010, nous misons sur les joueurs qui viennent de l’Europe. Je tiens à préciser que ces joueurs qui sont venus en sélection ont tout donné pour l’EN. J’avais bien dit que cette génération de l’EN devait gagner la CAN. Pourquoi ? Parce qu’il est vraiment très très difficile de gagner la CAN en Afrique noire ».

1 COMMENT

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here