MC Oran : Cherif El Ouazzani confronté à des «blocages à tous les niveaux»

0
Source :

Le nouveau directeur général et entraîneur du MC Oran, Si Tahar Cherif El Ouazzani a qualifié, jeudi, de délicate, la situation prévalant au sein de son club de Ligue 1 de football, confronté à des «blocages à tous les niveaux». A l’origine, des passations de consignes non encore effectuées avec l’ex-patron de la société sportive par actions (SSPA) Ahmed Belhadj et des procédures administratives non accomplies par les membres du Conseil d’administration de la SSPA pour confirmer l’ancien international algérien dans ses nouvelles fonctions, selon une déclaration de ce dernier à l’APS. Cet état de fait empêche le nouveau patron de la formation-phare de la capitale de l’Ouest du pays à effectuer les opérations financières nécessaires en cette période de mercato estival et connaître avec exactitude la situation administrative de l’effectif de l’exercice passé, a-t-il déploré. Cherif El Ouazzani, en poste depuis près de deux semaines, est allé jusqu’à crier à la «déstabilisation», accusant certaines parties dans la SSPA du club et son entourage, mais sans les citer nommément, de lui mettre les bâtons dans les roues pour qu’il jette l’éponge prématurément, s’est-il encore insurgé. Malgré cela, le même responsable s’est engagé à aller au bout de sa mission, réitérant ses ambitions de «monter une équipe capable de jouer les premiers rôles». Il a néanmoins reconnu rencontrer également des obstacles pour mener à bien l’opération de recrutement qu’il a débutée il y a quelques jours, surtout sur le plan financier, vu qu’il n’arrive toujours pas à retirer la subvention allouée par «Hyproc Shipping Company», dans le cadre du contrat de partenariat entre les deux parties, des comptes du club pour des «raisons administratives». Cette situation a fait perdre au MCO, qui a conservé in extremis sa place parmi l’élite lors de l’exercice passé, quelques joueurs de valeur que le directeur général et entraineur souhaitait recruter, a-t-il regretté. Cherif El Ouazzani, qui a remporté le trophée de la Coupe d’Algérie avec l’USM Bel-Abbès lors de l’exercice 2017-2018, s’est contenté jusque-là du recrutement de trois joueurs, en l’occurrence, Motrani (ex-OM), Ferloul (ex-DRBT) et Legraâ (ex-USMBA).

Lire aussi  Ligue africaine de basket (Elite 16) : Mission difficile pour le GSP à Yaoundé

Source : lecourrier-dalgerie

Source :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici