Réussissant un carton plein : Les Verts chassent une guigne qui dure depuis 19 ans

0

Alors qu’ils étaient rares à donner cher de sa peau avant le début de la CAN, l’équipe nationale est en train de forcer le respect des observateurs sportifs qui ont apprécié non seulement la qualité du jeu qu’elle a proposé en trois sorties, mais aussi ses joueurs qui sont en train de doper leur cote sur le marché des transferts.

La palme d’or dans ce registre revient indéniablement au sélectionneur national, Djamel Belmadi, qui est en train tout simplement de reconstruire une équipe appelée à revenir bientôt au devant de la scène.
Ayant hérité d’un groupe au bord de la rupture, l’ancien attaquant international a su transformer en une machine à broyer ses adversaires. Un joueur comme Guedioura dont la sélection pour ce tournoi était considérée comme une erreur de casting a été ressuscité et aujourd’hui, il est devenu une pièce maîtresse dans le jeu des Verts.
Belmadi, qui a montré depuis son installation à la tête de l’équipe nationale une grande assurance, a su transmettre sa ‘’grinta’’ à ses poulains qui montrent sur le terrain un grand esprit de solidarité qui leur permet d’assurer sur le plan physique quand la fatigue se fait sentir.
Pour la dernière sortie des Verts dans la phase de poules, avant-hier contre la Tanzanie, Belmadi s’est même permis le luxe d’opérer pas moins de neuf changements dans son onze habituel. Cela n’a pourtant pas affecté la dynamique du groupe qui a réussi à s’imposer sur le score sans appel de 3-0, synonyme d’une troisième victoire de rang dans cette CAN, un scénario qui ne s’est plus produit depuis la CAN-1990.
Profitant de la qualification prématurée de son équipe, Belmadi a bien fait de procéder à un turn-over, lors de la troisième et dernière sortie du groupe face à la Tanzanie.
Cela lui a permis de donner du temps de jeu aux éléments qui composent son banc des remplaçants. Bon nombre de ces remplaçants ont bien saisi cette chance pour postuler à une place de titulaire à partir des 1/8 finale. Et dans ce cadre, il faut reconnaître qu’il a une belle profondeur de banc qui recèle des joueurs de qualité prêts à répondre à l’appel du coach.
Des joueurs comme Ounas et Delort, pour ne citer que ceux là, ont marqué de précieux points pour la circonstance.
Hakim S.

Source : lecourrier-dalgerie

Lire aussi  MCO 1 -NC Magra 0 :L’essentiel pour El Hamri

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici