Tout en réglant des comptes avec le Kenya : 5e victoire des Verts dans leur premier match en 18 participations à la CAN

0

Gagner son premier match de la CAN est devenu pour l’Algérie une performance assez rare pour les Verts en 17 éditions de la CAN. L’entraîneur national en était conscient, d’où l’intérêt particulier qu’il a accordé à sa première sortie contre le Kenya.

Cela s’est traduit du reste dans ce sérieux et détermination affichés par les joueurs de l’équipe nationale avant-hier soir. Ils ne voulaient laisser aucune chance à l’adversaire de créer la surprise.
à l’arrivée, les Verts ont été récompensés grâce à un succès qui leur permet de débuter en trombe cette édition qu’abrite l’Egypte. De quoi donc nourrir de réelles ambitions en vue de la suite du parcours.
Il y avait aussi de quoi croiser les doigts avant ce match contre le Kenya, puisque l’Algérie a remporté son premier match de la CAN à seulement 4 reprises en 17 participations contre 6 défaites et 7 matchs nuls. La dernière victoire dans ce registre remonte à 2015 contre l’Afrique du Sud lors de la CAN jouée en Guinée Equatoriale. à l’époque, les Fennecs étaient dirigés par le Français Christian Gourcuff. Ils avaient néanmoins quitté la compétition en quarts de finale face à la Côte d’Ivoire.
Autre raison ayant poussé Belmadi à mettre en garde contre son premier adversaire en terres égyptiennes. Le Kenya a souvent tenu la dragée haute à notre pays. Depuis le premier match opposant les deux nations en 1977, ce sont 7 rencontres pour un bilan de 3 victoires algériennes, 3 victoires kenyanes et un match nul. Il était difficile donc de prendre de haut une nation qui, pour sa part, n’a pourtant jamais dépassé le premier tour de la CAN, tout en n’atteignant jamais les phases finales de Coupe du Monde.
Le souvenir marquant reste incontestablement le traumatisme de 1996 quand Dziri Billel a raté le penalty de la qualification face à cet adversaire qui nous a éliminé dès la phase préliminaire des qualifications pour la Coupe du monde 1998 en France (défaite 3-1 à l’aller a Nairobi, puis victoire insuffisante 1-0 à Alger).
à l’issue du match de dimanche, tous les joueurs de la sélection algérienne étaient unanimes à mettre en valeur cette première victoire. Ils étaient tous simplement sous forte pression, car ils craignaient énormément de rater leur entrée en lice dans la compétition.
«Il fallait bien réussir nos débuts dans cette compétition, nous étions bien concentrés, d’autant qu’il s’agissait de notre entrée lice, ce genre de premier rendez-vous est souvent difficile à gérer. Nous devons oublier cette victoire et se projeter sur le match face au Sénégal. J’ai marqué certes, mais le plus important était de décrocher la victoire et procurer de la joie à nos supporters.
Concernant l’aspect climatique, nous avons joué dans des conditions de jeu assez favorables, mais en revanche l’état de la pelouse n’a pas été fameux», a déclaré Bounedjah, auteur pour l’occasion de son 12e but sous les couleurs des Verts.
Hakim S.

Source : lecourrier-dalgerie

Lire aussi  Coupe arabe (1/8 de finale - aller) Al-Quwa Al-Jawiya - MC Alger :Le «Doyen» en péril à Erbil

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici