Tebboune limoge 8 chefs de daïra

A l’approche des élections locales anticipées, le président Abdelmadjid Tebboune a mis fin aux fonctions de nombreux chefs de Daïra dans sept Wilayas.

Un décret publié dans le journal officiel le 26 juillet dernier, confirme le limogeage de huit chefs de daïra par le chef de l’État. Il s’agit des wilayas de Béjaïa, Bouira, Skikda, Annaba, Guelma, Béni Abbès et Meghaier.

Les huit chefs de daïra limogés sont :

– Brahim soltani, daïra d’amizour, admis à le retraite ;
– Lies Haddad, daïra de haizer, appelé à réintégrer son grade d’origine ;
– Hadj Benchetta, daïra de skikda, admis à le retraite ;
– Miloud Boussahel, daïra d’el harrouch, admis à le retraite ;
– Salim Merdaci, daïra de aïn berda, appelé à réintégrer son grade d’origine ;
– Redhouane Hadj Hafsi, daïra de heliopolis, appelé à réintégrer son grade d’origine ;
– Aomar Fahici, daïra de béni abbès, appelé à réintégrer son grade d’origine ;
– Zine Eddine Boumerzoug, daïra d’el meghaier, appelé à réintégrer son grade d’origine.

Lire cet article  Le procès en appel d'Abdelghani Hamel reporté au 17 novembre prochain

Les élections locales programmées

Au terme du Haut Conseil de Sécurité présidé par Abdelmadjid Tebboune ce Week-end, il a été décidé de la tenue des élections pour le mois de novembre prochain.

“A l’issue de la réunion, il a été fait référence aux préparatifs des prochaines échéances locales, prévues en novembre prochain en cas d’amélioration de la situation sanitaire”, indiquait le communiqué.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS