Tizi-Ouzou : échouage de quatre grands cétacés à Tigzirt

0

Quatre cétacés de taille moyenne, dont l’indentification précise est en cours, ont échoué mardi en fin de journée sur une plage de Tigzirt à une quarantaine de kilomètres au nord de Tizi-Ouzou, a-t-on appris mercredi du Commissariat national du littoral (CNL). Selon Haliche Kamela, responsable local du CNL, les quatre cétacés dont deux adultes et deux petits ont échoué vers 17 h sur une plage située entre la Grande plage et la ferme ex «LEVA». Ils étaient encore vivants et se débattaient dans des filets de pêche, où ils étaient piégés au large. L’espèce à laquelle appartiennent ces mammifères marins n’est pas encore connue. Le CNL a pris des photos et des mesures pour les besoins d’identification par des spécialistes, opération qui n’a pas pu être faîte rapidement, puisque les têtes de ces cétacés étaient immergées, a indiqué Mme Haliche. Cette même responsable a fait savoir que, selon les premières constatations faîtes par le CNL, «les deux adultes mesurent environ 10 m de longueur, voir plus, et entre 2 et 2,5 m de largeur, et pèseraient environ 800 kilos chacun. Les petits mesurent entre 3 et 4 m de longueur». Les tentatives de les libérer des filets dans lesquels ils ont été piégés, n’ont pas pu aboutir malgré les efforts déployés par des pêcheurs et autres services compétents, à cause, notamment de la mer agitée. Dans la matinée, les quatre cétacés étaient morts et dégageaient une odeur de décomposition, a déploré Mme Haliche.

Deux morts et un blessé grave dans deux accidents à Ghardaïa
Deux personnes ont trouvé la mort et une autre a été grièvement blessée dans deux accidents de circulation survenu mardi dans la wilaya de Ghardaïa, a-t-on appris auprès de la Protection civile. Le premier accident s’est produit sur la RN-1, à 80 km au sud de la wilaya déléguée d’El Méneâa , à (323 Km de Ghardaïa), lorsqu’un véhicule touristique a dérapé avant de faire plusieurs tonneaux et finir sa course en dehors de la chaussée, en faisant un mort et un blessé grave, a précisé la même source. Le corps de la victime âgée d’une quarantaine d’années, décédé sur place ainsi que le blessé âgé d’une trentaine ont été évacuées sur l’Hôpital de’’ Mohamed Chaabani’’ d’El Meneâa, le plus proche du lieu de l’accident. Le deuxième accident est survenu au début de la soirée dans la commune de Bounoura à quatre Km du chef- lieu de wilaya (Ghardaïa) lorsqu’un un enfant de deux ans a été mortellement fauché, par un camion en plein centre de la localité de Bounoura , soulignent les services de la protection civile. La dépouille mortelle a été transportée à la morgue de l’hôpital ‘’Brahim Tirichine’’, signale-t-on. Des enquêtes ont été ouvertes par les services compétents territorialement afin de déterminer les circonstances précises de ces deux accidents.

Culture : Un comité de surveillance des festivals internationaux voit le jour
La ministre de la Culture, Meriem Merdaci, a fait état d’une démarche visant «la création d’un comité de suivi et de surveillance», au niveau central pour accompagner les festivals internationaux institués, et ce lors d’une réunion d’orientation avec les commissaires de festivals, a indiqué mardi un communiqué du ministère. La ministre a appelé les commissaires à «définir des alternatives de financement des festivals en recourant au secteur privé», et en «sensibilisant les autorités locales» à l’importance de ces festivals dans l’animation de la vie économique, culturelle, et artistique. Concernant les moyens techniques de gestion des festivals, la ministre a appelé les commissaires à «recourir aux moyens techniques des établissements de tutelle» qui disposent, selon le communiqué du ministère «d’une expérience dans l’organisation de tels festivités». Mme Merdaci a insisté sur le «respect des lois et des règlementations régissant ces festivals», a ajouté le communiqué.

Arrestation d’une bande spécialisée dans le vol de caméras de surveillance à Mostaganem
La police judiciaire de la sûreté de wilaya de Mostaganem a arrêté une bande spécialisée dans le vol de caméras de surveillance après cambriolage de magasins, a-t-on appris mardi de ce corps de sécurité. Suite à une plainte de victimes ayant vu leurs magasins, situés dans plusieurs quartiers de la ville de Mostaganem, faire l’objet de vol de caméras de surveillance, des enquêtes ont été diligentées par la police judiciaire en collaboration avec les 1ère, 4e et 9e sûretés urbaines. Après traitement de bandes vidéos et expertise technique, les auteurs ont été identifiés. La police a arrêté ainsi trois individus âgés entre 17 et 25 ans ayant reconnu les faits surtout que leurs photos étaient visibles sur les écrans de vidéos. Les trois mis en cause ont été présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Mostaganem qui les a écroués.

Algérie Télécom annonce des réductions sur les appels téléphoniques à l’occasion du Ramadhan
Algérie Télécom (AT) a annoncé mardi des réductions sur les appels téléphoniques vers les mobiles nationaux ainsi que les fixes internationaux à l’occasion du mois sacré de Ramadhan, indique l’entreprise publique dans un communiqué.
Durant le mois de du Ramadhan, «AT» propose des réductions tarifaires sur les appels vers les fixes internationaux à 3DA/min, soit le coût d’un appel local et ce à partir de la troisième minute», précise la même source, ajoutant que les pays concernés par la réduction sont notamment la France, l’Allemagne, l’Italie, l’Espagne, le Canada, la Chine, Les états-Unis et le Maroc. Algérie Télécom propose également des réductions sur les appels émis du fixe vers tous les réseaux mobiles nationaux à seulement 2 DA/min au lieu de 8 DA/min, de 20h jusqu’à 8h.
à travers ces nouvelles promotions, valables tout au long du mois de Ramadhan, AT «propose les tarifs les plus attractifs sur le marché et confirme sa volonté de répondre au mieux aux attentes de son aimable clientèle», souligne le communiqué. Pour plus d’informations, AT invite ses clients à visiter le site web: www.algerietelecom.dz , ou à prendre contact avec ses web conseillers sur la page Facebook d’Algérie Télécom: www.facebook.com/algerietelecomgroupe/.

France : une dizaine de tombes musulmanes profanées à Draguignana
Une dizaine de tombes musulmanes ont été profanées en plein ramadhan à Draguignan (Var), dans la nuit de dimanche à lundi, a rapporté la presse locale, ce qui a suscité de vives condamnations des représentants du culte musulman de France. Selon la presse locale, les faits se sont déroulés au «cimetière paysager» de la commune ciblant le carré musulman. «Certaines pierres tombales ont été renversées ou abîmées et de nombreux objets en mémoire des défunts ont été cassés par les vandales», a précisé la même source, indiquant qu’aucune inscription n’a cependant été relevée. Le président du Conseil français du culte musulman (CFCM), Ahmet Ogras, a condamné, sur son compte Twitter, «avec force cet acte lâche et barbare». «Que lumière soit rapidement faite sur cette affaire et que les responsables soient arrêtés», a-t-il écrit. «Aucune inscription de quelque nature que ce soit n’a été retrouvée», a indiqué le procureur de la République Patrice Camberou dans un communiqué, précisant que le parquet a immédiatement ouvert une enquête confiée au commissariat de Draguignan qui a pu effectuer des relevés dans le but de mettre en évidence des traces d’ADN, des empreintes papillaires et tout élément permettant d’identifier les auteurs des faits». Pour le procureur qui s’est rendu sur place pour constater les dégâts, «les familles victimes de ces dégradations volontaires ont été contactées afin de faciliter leurs dépôts de plainte», rappelant que «ces dégradations graves ainsi que la violation de sépultures sont passibles d’une peine de prison pouvant aller jusqu’à quatre ans et d’une amende de 30 000 euros». Pour sa part, le maire de Draguignan, Richard Strambio, a déposé plainte contre X et les autorités locales ont contacté les familles pour les assister, si elles le souhaitent, dans un leur éventuel dépôt de plainte, a-t-on ajouté.

Source : lecourrier-dalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here