Alerte sur l’état de santé d’Ahmed Ouyahia «devenu méconnaissable»

14
Alerte sur l’état de santé d’Ahmed Ouyahia «devenu méconnaissable»

Par Saïd N. – Mis en détention provisoire à la prison d’El-Harrach depuis le 12 juin dernier, dans le cadre de plusieurs affaires de «dilapidation de deniers publics» et d’«octroi d’indus avantages», l’ex-Premier ministre Ahmed Ouyahia se trouverait dans un état de santé tellement déclinant, selon l’hebdomadaire Jeune Afrique dans sa dernière édition, qu’il serait devenu «méconnaissable».

Citant le témoignage recueilli auprès de proches qui lui ont rendu visite récemment à la prison d’El-Harrach, le magazine français précise que l’ex-Premier ministre est amaigri, «moralement très affecté» et souffre d’une maladie grave, qui nécessite un suivi médical constant. Ses visiteurs décrivent un Ahmed Ouyahia «méconnaissable, le regard vide et le visage livide».

Cette information sonne comme une alerte qui s’adresse en premier lieu aux autorités judiciaires et à l’administration pénitentiaire, appelées à intervenir d’urgence afin de parer aux risques d’aggravation de l’état de santé d’Ahmed Ouyahia et d’éviter ainsi l’irréparable.

Le pouvoir de transition en place ne supporterait pas un nouveau scandale après celui qui a été provoqué, fin mai dernier, par la mort en prison du militant Kamel-Eddine Fekhar, dénoncée par plusieurs ONG nationales et internationales et aussi par les animateurs du hirak comme un «meurtre prémédité».

Selon son avocat, Kamel Debouze, qui, par hasard, vient d’entamer une grève de la faim pour dénoncer le «règne de l’arbitraire», Fekhar était mort faute de soins appropriés, alors qu’il aurait contracté une maladie en prison, au moment où il observait une grève de la faim illimitée pour protester contre son incarcération.

S. N.

Source : algeriepatriotique

14 Commentaires

  1. Bonjour, ma pensée, en cette triste circonstance, rend visite désolement, aux cadres victimes des entreprises durant l’opération”mains propres”.

  2. moi je pense au plus pauvre qui souffre des maladies grave ,ouyahia vivait comme un roi et les pauvres souffrait c’est son tour moi personnellement j’ai aucune pitié pour ces traitres de la nation

  3. 250.000 Algériens assassinés
    20.000 disparus
    20.000 irradiés
    1000.000 de déplacés
    Des centaines de millers de révoqués injustement de leur boulot
    Tous ceux là ne vous avaient pas scandalisés???

  4. Ouyahia était le véritable “”MAL” du Peuple Algérien pendant plusieurs décennies .IL ne faut pas oublier que quand ….Ouyahia jouissait des bienfaits du “”systéme”” prédateur , le Peuple Algérien endurait des souffrances morales et physiques (maladies chroniques , pouvoir d’achat ,hogra,harga des jeunes livrés à la drogue et au chomage …..) et il n’a eu que ce qu’il mérite avec ses “”affaires”” de corruption,de blanchiment d’argent et de priviléges illégaux et d’enrichissement illicite .. Le Peuple Algérien n’a toujours pas oublié son pillage de richesses de futures générations de notre Pays profitant de son statut de chef de gouvernement ,à travers les subterfuges de transfert de devises vers l’étranger via des projets fictifs et des opérations d’importations douteuses lui et sa “”nomenclatura “” Pour Lui le surgissement populaire du 22 février était impossible alors qu’il a été une réalité sur la forme et sur le fond et revet aujourdhui une ampleur historique une dimension nationale avec un caractére pacifique et surtout une exigence radicale de changement …..

  5. il n a que ce qu il mérite; aucune indulgence ne doit etre autorisé a son égard.il avait un coeur asséché par le pouvoir et les bien mal acquis ; cynique et redoutable dans le mal qu il aime faire;sans compassion aucune pour ce peuple .il détesté les Algériens; il a matraqué les medecins résidents qui ne demandaient que un travail descend avec un salaire descend.le pire ennemi des Algériens c est bien lui.un carnivore de chair humaine.il était le mal tout entier.il savait manié le verbe pour humilier l assistance et faisant rire s es collaborateurs.fièr il était de quelle fièrté pouvait t il s émmerveiller, la fièrté des escrocs et des voleurs.de quelle fièrté pouvait t il s émmerveiller de l arrogance envers les pauvres et les démunies.je me demande toujours si ce bonhomme avait une cervelle ….et un coeur ?

  6. Comme vous le constatez par vous même ya si Said, la santé de Mr Ouyahia est le dernier souci des algériens. Mais, au fait, pourquoi ce parallèle avec feu Mr Fekhar ?

  7. Moi en toute sincérité je souhaite à cette mafia tout le malheur de vingt années passées afin qu’ils ressentent la souffrance morale et physique qui a frappé cette population je prie dieu pour q une vraie canicule touche la prison d elharrach je veux le voir vieux dans la même cellule dans 50 ans ils à trahis tout le peuple salop donner lui surtout du yaourt afin quil résiste.

  8. et quoi encore ? qu’il reste dans sa cellule afin qu’il puisse se souvenir de ses manigances crapuleuses, soutrayant l’argent au plus demunis. va-t0on pleurer pour lui ? non en aucun cas, il a ete impitoyable, donc , qu’il doit souffrir dans la vie avant sa mort.

  9. C’ est une tactique pour les exfiltrer un à un vers la mere patrie, FaFa. Tous complices, du Gaid jusqu’au petit flic. Le Hirak doit durcir sa position.

  10. Pour l’instant, rien de ce qui vient de cette justice aux ordres n’est crédible. Elle peut aussi bien chercher à protéger les hommes politiques et les oligarques inculpés contre des accusations plus graves que s’assurer qu’ils ne dénonceront pas ceux qui ont été leurs complices et avec lesquels ils partageaient leur butin. Ne parlons pas des règlements de compte plus que probables et de la possible volonté de récupérer les avoirs de ces inculpés par ceux qui les emprisonnent. On a bien parlé d’une proposition de Hadad de 4 milliards de dollars pour sa libération et juste après on a appris qu’il avait écopé de 6 mois et d’une amende de 50 000 DA. Ceux qui ont suivit les grands procès publics de Khalifa, de Sonatrach 1 et 2 savent que l’on ne peut rien attendre de cette justice. Et qui nous dit que tout cela ne sert pas en même temps à créer une habitude chez les citoyens à voir emprisonnés des gens à la va-vite et sans communication pour pouvoir s’en prendre aussi, sans susciter d’étonnement, à ceux qui sont innocents mais pourraient détenir des informations, des dossiers, des preuves?

  11. Ne jouez pas sûr les sentiments du peuple qu’il crève pour tout le mal qu’il a fait aux gens pour son arrogance vis à vis du peuple

  12. Moi j’aimerais bien que Ouyahia sera jugé publiquement, et qu’il demandera PARDON au peuple algérien publiquement
    la reconnaissance de Ouyahia de ses erreurs et de ses crimes est un bien fais pour tout algérien
    Je deteste Ouyahia comme vous mais je pense que la haine ne sert a rien, qu’il reste en prison mais il faut prendre soins de tout prisonnier quelques sois ses crimes, en tout les cas c’est mon avis
    il faut pas qu’on tombe en contradiction avec nos valeurs, le defunt Fekhar est décés en prison à causes de ce systeme, alors il faut pas appliquer à Ouyahia ce qu’on a dénoncé sur le chahir Fekhar
    vive le Hyrak, tahia Dzayer

  13. ça y ma machine française se met en marche. depuis 30 ans au pouvoir il na jamais été malade alors qu,il crève

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here