Baha-Eddine Tliba va-t-il précipiter la chute du général Ahmed Gaïd-Salah ?

5

 

Par Mohamed K. – Le député Baha-Eddine Tliba ne se laisse pas faire. Il refuse d’être un bouc-émissaire sacrifié par le père de ses associés à Annaba pour se maintenir au pouvoir. Il l’a fait savoir, hier, par le biais de son porte-parole qui, à partir de Londres, a affirmé que l’homme d’affaires était «caché dans un lieu sûr» et que les services de sécurité «auront beau le traquer, ils ne le retrouveront pas».

La sortie inattendue de Baha-Eddine Tliba a semé une grosse panique chez le chef d’état-major dont les enfants sont liés avec son détracteur dans des affaires que ce dernier menace de révéler devant la justice. «J’accepte de répondre à la convocation du juge le 3 octobre prochain, à condition que le tribunal d’Annaba accepte de traiter ma plainte contre les enfants de Gaïd Salah», a confié Tliba à travers son porte-parole. Il accuse carrément le fils de Gaïd-Salah d’avoir causé le décès de l’ancien wali d’Annaba, Mohamed-Mounib Sendid, qui a refusé de céder au chantage de ce dernier. Le vice-président de l’APN, qui vient de perdre son immunité, accable les enfants du chef d’état-major de l’armée impliqués dans de nombreuses affaires de foncier mais, aussi, de trafic d’influence et d’indus privilèges acquis par l’intimidation et la menace.

Lire aussi  Journée d’étude à Alger sur l’impact des réseaux sociaux sur la société

Baha-Eddine Tliba cite aussi le beau-fils de Gaïd-Salah, un médecin employé à l’ambassade d’Algérie à Paris qui a détourné une parcelle de terrain acquise initialement pour un projet de construction d’une clinique mais transformé en résidence immobilière de luxe, toujours selon le journaliste Saïd Bensedira qui a obtenu ces informations auprès du député déchu.

Selon des sources concordantes, Baha-Eddine Tliba serait toujours en Algérie et aurait émis le vœu de révéler les affaires de Gaïd-Salah dans une ville dont les citoyens expriment chaque vendredi leur exigence de voir le dossier de l’ancien wali rouvert. Les manifestants scandent des slogans qui accusent ouvertement le fils de Gaïd-Salah sans que la justice, aux ordres du chef d’état-major, réagisse pour faire la lumière sur cette affaire qui finira bien par être révélée au grand jour.

Lire aussi  Ooredoo dévoile les noms des lauréats de son concours Média Star 2019

D’autres «témoins gênants», dont notamment un ancien wali à Annaba, ont été emprisonnés de façon arbitraire pour éviter que la vérité éclate et que Gaïd-Salah tombe au moment où le système corrompu a le plus besoin de lui pour se régénérer.

M. K.

5 Commentaires

  1. Par votre étourdissement assourdissant et vos errements itératifs et aberrants vous tenez 44 millions d Algériens en otage rien que pour avoir osé dire stop et halte aux rapines et dilapidation des sous sol et sus sol algériens ,Vous allez connaitre le MEME SORT QUE VOTRE SINISTRE ACOLYTE KHALED NEZZARIL EST TEMPS D 2COUTER VOTRE GRAND PEUPLE EN R2PONDANT A SES CRIS CAR LES MOULT D2CISIONS DU POUVOIR PRISES EN SOLO NE REGLERONT JAMAIS LES PROBLEMES DE L ALGERIE SI CE NE SONT LES VOTRES !

  2. La Loi divine rappelle selon les trois religions Abrahamiques que les gens faisant les bonnes oeuvres, ne trouveront que du bien ici-bas et le jour de la résurrection ; par contre ceux qui font du mal dans la vie, subiront subiront La Colère de notre Créateur et, leur refuge sera l’Enfer. Salutations !

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici