Campagne sur la «marocanité» de Maghnia : à quoi joue le Makhzen ?

8
Campagne sur la «marocanité» de Maghnia : à quoi joue le Makhzen ?

Par Houari A. – Les velléités expansionnistes du régime monarchique de Rabat ne datent pas d’aujourd’hui. Après Tindouf, c’est autour de la ville frontalière de Maghnia de faire saliver le descendant du boulimique Hassan II.

De nombreux médias marocains à la solde du Mechouar relaient une carte postale datant de la période sombre de la colonisation, montrant cette ville située à l’extrême ouest de l’Algérie et attribuée au Maroc voisin. Pourquoi une vieille illustration légendée par la France coloniale est-elle exhibée maintenant ? Que prépare le Makhzen embusqué et en attente de la moindre faille pour poignarder le voisin de l’Est pendant qu’il vit une crise politique qui dure et dont l’issue est de moins en moins certaine.

Lire aussi  Aéroport d’Alger : Chaussures, Chargeurs… Les caches à Euros de « Madame Dubaï » !

Aidé par ses mentors qui lui assurent soutien financier à l’intérieur et couverture diplomatique à l’extérieur, le régime prédateur de Rabat a érigé la politique expansionniste et belliciste héritée de la France et de l’Espagne coloniales en doctrine drapée dans un discours pacifiste pour faire endosser à l’Algérie la responsabilité du conflit larvé entre les deux pays. C’est ainsi que Hassan II déclarait en 1985, dans un entretien au magazine pro-marocain Jeune Afrique, que la ville de Tindouf n’est, à ses yeux, «intéressante que sentimentalement» car, avait-il argué, «elle ne constitue ni un nœud de voies stratégiques ni un lieu de passage obligé» même si, avait-il confié, néanmoins, révélant son hypocrisie, «elle contient du fer».

Lire aussi  Audience Bensalah-Bedoui : Plusieurs dossiers passés en revue

Le père de Mohammed VI affirmait, dans le même entretien, que le Maroc «n’a jamais réclamé que ce qui lui appartient», ajoutant que «Tindouf faisait partie intégrante du territoire marocain jusqu’au début des années cinquante». Mohammed VI cherche-t-il à reproduire le même discours s’agissant de Maghnia ? «Si je parlais à mon petit-fils, je lui dirais tout simplement que ce Sahara [Tindouf, ndlr] a toujours été lié au Maroc par les liens de l’allégeance et que, chez nous, souveraineté et allégeance sont une seule et même chose», avait conseillé Hassan II, comme pour dire que le Makhzen n’abandonnera jamais sa politique coloniale et que celle-ci est une constante de laquelle il est interdit à ses descendants de dévier.

H. A.

Source : algeriepatriotique

8 Commentaires

  1. La caravane passe les chiens aboient depuis 1950 comme tout le monde le réclament

  2. Le royaume a peut être pu connaître un petit moment de gloire mais il a vécu souvent dans la servitude

  3. C’est du rachauffé, apres ça reste le makhzen il est connu pour des veilletés de ce genre. le makhzen essaye d’appliquer comme il peut les directives de la france à qui l’independance de L’ALGERIE lui est resté à travers la gorge. Maintenant voilà que le maroc prenne MAGHNIA et DINDOUF qu’est ce qu’il attend ?

  4. le maroc ??? qu’il récupère deja ,ces villes dans son propre pays ,colonisé par l’Espagne par exemple , MELILA ? dans le Rif oriental ,Apres si il veut il peut si il a les moyens Militaires de venir en Algerie ,on l’attend pour lui offrir le thé de bienvenu

  5. Le fils du général Nezzard ne peut pas écrire autre chose. Il est dans la ligne qui mène la guerre froide au Maroc depuis l indépendance Algerienne appliquant la politique de De Gaules. Affaiblir le Maroc. Les mots Makhzen expansionniste période noire du colonialisme… Sont ceux de la propagande du DRS. Donc avec Algérie patriotique c’est du pareil au même sous deux fonds de commerce.

  6. On pourrait interpréter la faiblesse du message comme suit.. le Maroc Kay hegguerr la faible Algérie dans la mélasse et ne s’attaque pas à plus fort que lui l’espagne…. Comme disait .. il n y a de stupide que la stupidité. Des médias Marocains dénoncent les actes de nos colonisateurs les recéleurs Algériens se vexent .. voilà la réalité. Le “Makhzen qui n”existe plus” n’a rien à y voire. Nous sommes le peuple Marocain et vous disons ce que nous pensons. Certains Algériens ne sont que des exécutants de la politique revancharde de De Gaules contre Hassan II qui n a pas accepté de negocier la souveraineté de la France en Algérie. Le Peuple Algérien finira par leur régler leur compte

  7. Vous pouvez publier mon adresse mail. [email protected].. OthmanS Maroc.. 75 ans. comme ça on pourra faire le décompte des tenants de l Algerie faite par la France; De ceux qui la veulent dans le bel esprit des révoltés contre le occupant Français (et en plus espagnol pour nous) l’esprit des utopistes Maghrébins.

  8. C’est pour cela que l’Algérie conditionne l’ouverture des ses frontières avec le Maroc, de faire ratifier par le parlement Marocain les instruments de ratifications relatives au bon voisinage que Le président Chadli Allah yarhamou a signé à Oujda avec Hassen II dans l’s années 80. Le Maroc à ce jour joue le yoyo avec cette question de Marocanité de certaines de nos villes frontalières. Notre pays a bien fait nonobstant la situation du Sahara Occidental, d’exiger de mettre tout sur la table de négociation pour que notre politique de bon voisinage soit le déclic pour édifier le Maghreb des peuples et des Etats.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici