Comment fonctionnent les «mouches électroniques» recrutées par le pouvoir

4

 

Par Houari A. – «Il existe deux types de mouches électroniques recrutées par le pouvoir», explique une source informée. «Toutes les deux sont complémentaires et sont payées au mois, par le nombre d’interventions et par des bonus en fonction des résultats obtenus», précise cette source.

«Le premier type, facile à détecter, est constitué d’amateurs, mais cela est fait exprès, c’est une diversion pour détourner l’attention de sorte à ne pas repérer les seconds», fait remarquer ce connaisseur qui souligne que les mercenaires qui font partie de cette catégorie de mouches électroniques «montrent ouvertement qu’ils sont pris de panique, qu’ils n’arrivent plus à se contenir, s’affichant ouvertement et s’adonnant à une désinformation flagrante».

Lire aussi  Gaïd-Salah ressort de vieux discours comminatoires pour faire peur au peuple

Le second type est formé d’un groupe de gens «plus dangereux et plus professionnels qui font semblant d’accompagner le Hirak dans leurs interventions au début, mais qui, au fur et à mesure qu’ils avancent dans leurs écrits, injectent petit à petit des doses de poison, de désespoir et de négativisme, en espérant que les patriotes lâcheraient progressivement et finiraient pas se décourager et abandonner le Mouvement de contestation populaire», indique notre source. «Ces gens, explique encore notre source, sont organisés en groupes qui font semblant de discuter entre eux et de se répondre les uns aux autres en montrant qu’ils sont d’accord sur des opinions exprimées. Ils espèrent ainsi attirer dans leur camp des internautes naïfs qui auront mordu à l’hameçon et grossir leurs rangs, sachant que le dénominateur commun est de décourager le maximum d’intervenants».

Lire aussi  Pas de victimes dans un affaissement de terrain à Bologhine (Alger)

«Le groupe qui agit ouvertement dévie l’attention vers lui pour protéger le second qui adopte une attitude versatile, si bien qu’il devient difficile de comprendre s’il est dans le giron du pouvoir ou s’il s’y oppose. Mais le principe consiste justement à semer la confusion et à provoquer le dégoût et le découragement chez les citoyens», avertit notre source, convaincue que ces viles manœuvres des tenants du pouvoir actuels «ne changeront pas l’opinion du peuple qui combat efficacement ce système et ses méthodes aussi diaboliques que stériles».

H. A.

4 Commentaires

  1. Rien ne fera reculer ce peuple qui a déjà donné une grande leçon à la France, pour ses résidus ce n’est pas tellement compliqué …!

  2. Il leurs faut trouver autre chose car le peuple est bien pourvu en flytox.
    La fin approche et cela sera un nettoyage en profondeur.

  3. Ce sont les résidus du colonialisme et les descendants de Harkis qui sont engagés pour faire échouer la révolution pacifique du peuple. La traîtrise est dans leurs gènes.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici