Confidentiel. Les services de sécurité ouvrent enfin le dossier du milliardaire Abdelmalek Sahraoui

2

Le député milliardaire Abdelmalek Sahraoui fait partie de l’un des rares oligarques algériens qui n’ont pas été encore inquiétés jusque-là par les services de sécurité lors de leurs enquêtes sur des faits de corruption. Originaire de Mascara, le patron du groupe Petroser ne va pas bénéficier pendant longtemps de l’impunité. 

En effet, nous avons appris de plusieurs sources concordantes qu’une enquête a été officiellement diligentée par les services de sécurité concernant les affaires et marchés obtenus par le milliardaire Abdelmalek Sahraoui, l’une des plus fortunes en Algérie. Un homme d’affaires impliqué ouvertement dans plusieurs dossiers de malversations financières comme il a été expliqué par Algérie Part dans plusieurs de ses révélations.

Lire aussi  Scandale de l’autoroute est-ouest : 600 millions de dollars détournés à travers des bureaux d’études "fantoches"

Selon nos sources, pour l’heure, cette enquête cible les propriétés et immenses patrimoines d’Abdelmalek Sahraoui et de ses frères dans la wilaya de Mascara. Les services de sécurité planchent sur les affaires juteuses réalisées par Sahraoui Mohamed, Sahraoui Rachid et Sahraoui Omar ainsi que Sahraoui Mourad. La fratrie Sahraoui est impliquée dans la création de plus de 53 entreprises durant la période allant de 1999 jusqu’à 2018 au niveau de plusieurs wilayas à travers le pays dont Mascara, Tlemcen, Oran, Adrar et Alger. Ces entreprises couvrent diverses activités de l’agriculture, transport jusqu’à la promotion immobilière et la distribution du carburant. La totalité des entreprises qui comptent comme actionnaires Abdelmalek Sahraoui dépassent le nombre de 83 ! Ces entreprises ont bénéficié de plusieurs marchés et projets. Mais elles n’ont presque jamais déclaré un bilan fiscal favorable ou des bénéfices chiffrés en dépit de leurs juteuses opérations.

Lire aussi  Signe d’un pouvoir aux abois : la machine répressive se remet en marche

Bref, le dossier Abdelmalek Sahraoui est l’un des plus lourds dossiers que devront traiter les services de sécurité. Il est de la même taille que celui de Tahkout, Oulmi ou Ali Haddad. Algérie Part détient des documents exclusifs qui nous permettront de faire de nouvelles révélations sur les dessous du business douteux de ce milliardaire député, l’un des piliers du clan présidentiel de Bouteflika ces dernières années.

2 Commentaires

  1. il est un personnage du FLN dont on ne parle pas beaucoup. Et pourtant, cet individu qui se prétend fils de moujahid est un des plus corrompus au sein de ce parti. Son enrichissement a commencé lorsqu’il a été désigné par belkhadem comme responsable des dossiers de candidature à la députation. Puis, il s’est rapproché du colonel fouzi à qui il a servi d’intermédiaire dans la création et le lancement de nombreux titres. Chaque titre valait plusieurs milliards. Sur ordre du colonel, l’ANEP fournissait de la publicié au prorata de la commission versée au colonel par l’intermédiaire de Si Affif. Belkhadem aussi était dans la combine et moyennant une partie des commissions versées, il a réusssi à placer sa fille au consulat de pontoise. Parmi les journaux “aidés” il convient de citer “Ouest-Tribune” à Oran qui n’a jamais payé l’imprimerie ANEP, qui continue à recevoir entre 2 et 4 pages de pub quotidiennes et qui ne tire pas plus de 1500 numéros par jour. Il convient d’enquêter aussi sur le journal “tribune des lecteurs” qui se trouve dans la même situation qu’ouest-tribune et qui appartient à Si Affif. D’autres informations suivront….

  2. Bon, voilà ce que sait chaque citoyen : Si vous avez un parent ou une connaissance dans le système, Quelqu’un vient un jour vous proposer de monter une entreprise, avec des marchés assurés. On vous oriente vers les bonnes personnes pour : 1) obtenir un registre de commerce en 24h; 2) obtenir un prêt sans garantie et sans intérêt pour acquérir vos locaux, votre marchandise, vos outils; 3) si vous importez la marchandise on vous donne le numéro de téléphone d’un douanier; 4) Vous avez un marché d’état dès que vous êtes prêt et contrairement aux entrepreneurs lambda vous êtes très vite payés; 5) Vous remboursez la banque, vous versez à chaque intermédiaire son “café” et vous partagez les bénéfices avec la personne qui vous a lancé. Voilà, aucun investissement, aucune étude de marché, aucun risque, et en plus, comme vous partagez les bénéfices votre mentor s’arrangera pour que vous n’ayez pas de problème de fiscalité, ça fait plus pour lui aussi. Dans tous les cafés d’Algérie on parle de ça, Les juges devraient y aller de temps en temps. En même temps ils sauront qui a bénéficié de ce système. Mais peut-être sont-ils trop occupés à profiter eux aussi du système tout en le protégeant contre les plaintes et dénonciations? Pas tous, bien sûr et heureusement. Il en reste suffisamment d’honnêtes pour juger un jour les autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici