Conflit avec Saïd Bouteflika et Haddad : Les révélations de Tebboune

7

Algérie – Abdelmadjid Tebboune, ancien Premier ministre algérien et candidat potentiel à l’élection présidentielle du 12 décembre prochain, s’est exprimé, ce vendredi, pour la première fois sur « l’incident d’El Alia ». Cet incident lors des funérailles de feu Reda Malik concerne Tebboune, Saïd Boutefika et Ali Haddad.

Le postulant à l’élection présidentielle du 12 décembre 2019 a indiqué que Saïd Bouteflika et Ali Haddad ont fait exprès de le marginaliser lors de la cérémonie funéraire au cimetière d’El Alia, le 30 juillet 2017. « J’ai compris que c’était de la provocation. Et j’avais méprisé leur acte », a révélé Abdelmadjid Tebboune dans une interview accordée à la chaîne arabophone Al-Hayat.

Lire aussi  Les capitales occidentales commencent à jauger les candidats à la présidentielle

Pour rappel, le fameux incident a soulevé, à l’époque, une vive polémique sur la scène politique nationale. Saïd Bouteflika et Ali Haddad, tous deux actuellement incarcérés, se sont distingués par des rires et des étreintes devant un Premier ministre mis à l’écart.

L’incident coïncidait avec un conflit qui opposait Abdelmadjid Tebboune, en tant que Premier ministre, à des oligarques soutenus par le frère et conseiller de l’ancien président Abdelaziz Bouteflika.

Limogeage de Tebboune

Abdelmadjid Tebboune s’est expliqué également à propos de son limogeage de la tête de l’exécutif deux semaines après le fameux incident. Il a révélé que le directeur du cabinet de la Présidence de l’époque, Ahmed Ouyahia, lui a communiqué son limogeage au lendemain de son retour de France.

Lire aussi  Dorénavant, les Algériens peuvent sortir du pays avec une somme allant jusqu’à 5000 euros sans déclaration douanière

Tebboune a affirmé qu’il était « considéré comme étant un Premier ministre symbolique ». Il a aussi révélé que des instructions étaient adressées aux ministres de son gouvernement par Ahmed Ouyahia et Saïd Bouteflika. « La Banque d’Algérie et d’autres institutions comme les Douanes ont été interdites de travailler avec moi ou de me communiquer des chiffres », a-t-il révélé.

7 Commentaires

  1. La lutte c’est au moment du combat , ce n’est après que son adversaire est écarté du combat par d’autres forces…!

    Ça y est , il se prend pour Moïse et veut conduire le peuple algérien en dehors de l’Algérie…!
    Le futur Président doit être un MONSIEUR bardé de diplômes universitaires, qui n’a jamais participé au pouvoir depuis l’indépendance, HONNÊTE ET DIGNE , sans casseroles ET N’AYANT JAMAIS ÉTÉ CHAYATE…et sans nez crochu…!

  2. Il fallait être un homme et en parler à ce moment ,vous oubliez peut être que vous avez juré fidélité à Bouteflika après votre limogeage ,et si vous étiez honnête vous auriez parle de son état de santé .
    Alors monsieur Tebboune nous ne ferons jamais de vous un héros ni un sauveur.

  3. Vous a avez été un premier ministre symbolique d’une certaine gouvernance et vous apprêtez à devenir le président symbolique de la même gouvernance ..

  4. Tebboune ne nous apprend rien et à supposer qu’il ait eu un comportement exemplaire en cette occurrence , cela n’a pas plus d’importance qu’enfoncer une porte ouverte: nous savions que dans les allées du pouvoir les maffieux se livraient des batailles féroces pour s’accaparer de la rente pétrolière et ce n’est en aucun cas pour le bien du peuple qu’ils s’écharpaient . Fin de l’histoire. Reste que pour l’avenir ces escarmouches à fleuret moucheté avec ses adversaires ne font pas de lui un président au dessus de tout soupçon. Il faudra qu’il mouille la chemise et trouve autre chose pour nous convaincre.

  5. Pinocchio des temps moderne. comme l’a dit notre bien aimé acteur ,feu inspecteur
    Tahar (aadek figoura tkabel biha.)le peuple.
    Ya le moins que rien.aucune honte à leurs âge. Niveau 1er année primaire.
    (Avec mes respect à nos enfants du primaire )
    Traîtes à la nation depuis l’invasion du pays
    1962..

  6. Il veut nous faire croire qu’il était et qu’il est toujours un homme de confiance et dune honnêteté inégalée. Monsieur Tenoun vous êtes qu’un petit voyou comme les autres. Il fallait se détacher de tout le clan de Bouteflka et les dénoncer devant les algériens quant vous aviez l’occasion.

  7. Peuple d’Algérie tient bon le plus dure à été fait la victoire est proche et vous aurez l’occasion de vous venger de toutes ces soit disant démocraties qui ont soutenus et soutiennent toute cette mafia politico-militaire bien évidemment rien que pour leurs intérêts. À cause de ses même intérêts, les valeurs des droits de l’homme n’ont plus les meme attachements et plus la meme philosophie.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici