Contribution – Est-il possible de réaliser les revendications populaires ?

0

Par Kaddour Naïmi – Après six mois de manifestations hebdomadaires, de manière nationale, unie, organisée, pacifique en affrontant tous les aléas (Ramadhan, vacances, chaleur estivale, blocages policiers, arrestations de militants, etc.), la question qui se posait déjà au départ de cette intifadha (soulèvement) populaire (2) reste problématique. Mais avec le temps, cette question, déjà cruciale pour le succès ou l’échec de l’action collective populaire, devient de première urgence : comment concrétiser les revendications des manifestants hebdomadaires, et cela, en évitant que le soulèvement populaire aboutisse uniquement à sa manipulation pour le changement d’une composante de l’oligarchie dominante par une autre ? Un slogan des manifestants montre cette inquiétude, en dénonçant non pas une «îssaba» (une bande, un clan) mais des «îssabâte» (des bandes, des clans).

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici