Décès du jeune chanteur Mohamed Khamès Zeghdi

0
Source :

Le jeune chanteur Mohamed Khamès Zeghdi (26 ans) est décédé lundi devant son domicile à El-Oued, a-t-on appris auprès de ses proches. Il a fait une chute du balcon de son domicile, qu’il tentait d’escalader pour ouvrir de l’intérieur le garage dont il a égaré les clefs, afin de garer son véhicule, subissant de graves blessures à la tête ayant entrainé le décès, a-t-on précisé. Le défunt, qui a commencé très jeune (15 ans) sa carrière de chanteur, a marqué de son empreinte la scène artistique nationale, animant plusieurs galas, nationaux et aussi arabes, dont le festival de Carthage (Tunisie). Il a également chanté en duo avec des artistes arabes et a figuré parmi les participants aux programmes « Fenane El-Arab » et « Alhane oua Chabab-3″. Les services de Police et de la Protection civile se sont rendus sur les lieux de l’accident et une enquête a été ouverte par la Police judiciaire pour en déterminer les circonstances.

Ouverture aujourd’hui de l’année scolaire d’alphabétisation 2019/2020
L’association d’alphabétisation « Iqraa » ouvrira aujourd’hui, le 1er octobre, l’année scolaire au profit des classes d’alphabétisation, par diverses manifestations prévues dans différentes wilayas du pays, sous le slogan « Je m’alphabétise pour développer ma compétence par le multilinguisme », a indiqué, dimanche, un communiqué de l’association. Se disant « satisfaite » des « bons » résultats de son programme, l’association tient à préciser qu’ »elle poursuit toujours l’élimination définitive de l’analphabétisme pour permettre à l’Algérie d’accéder au monde du savoir et de la connaissance », soulignant l’adoption l’année dernière par l’Algérie de la loi sur l’alphabétisation et l’apprentissage. La question d’alphabétisation est liée aux domaines de la participation, de la citoyenneté et du développement en tant que principal axe pour modifier le mode de vie des individus et les modes du développement social durable, souligne la même source qui rappelle que « la possibilité d’inculquer les principes fondamentaux de la lecture et de l’écriture ouvre de nouvelles perspectives pleines d’opportunités pour s’intégrer dans la société ». Dans son communiqué, l’association a lancé « un appel » à tous les citoyens, à se mobiliser et à adhérer à cette noble démarche, en vue de poursuivre les efforts, rappelant aux parents l’obligation de scolariser leurs enfants à l’âge légal de scolarité ». L’association a annoncé la généralisation progressive des cours d`alphabétisation en langue amazighe, grâce à la traduction vers tamazight du manuel pédagogique « Je m’alphabétise » avec la culture de la citoyenneté, avec l’aide du Haut-commissariat à l’amazighité (HCA) et son impression par la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). Les classes d’alphabétisation en langue amazighe ont été lancées durant l’année scolaire 2015/2016, dans la wilaya de Boumerdes, rappelle-t-on dans le même communiqué.

Lire aussi  Nous avons réussi à avorter le complot

La marine libyenne dément la noyade de 50 migrants au large des côtes libyennes
La marine libyenne a démenti dimanche les allégations faisant état de la noyade d’une cinquantaine de migrants clandestins au large des côtes du pays.
« L’information selon laquelle plus de 50 migrants se seraient noyés au large des côtes libyennes est fausse. Tous les migrants présents à bord du bateau ont été sauvés », a déclaré le porte-parole de la marine, Ayob Qassem cité par l’agence Chine nouvelle. « Immédiatement après avoir été informées de la situation, les patrouilles des garde-côtes se sont dirigées vers la position du bateau en question. Les recherches se sont poursuivies jusqu’à l’aube, et ont mobilisé trois navires. Les patrouilles ne se sont arrêtées que lorsque le bateau a été retrouvé et que tous les migrants présents à bord ont été sauvés.

Saisie de plus de deux quintaux de viande blanche avariée à Oran
Les services de la Gendarmerie nationale ont saisi une quantité de plus de deux quintaux de viandes blanches (poulets) impropres à la consommation devant être distribuée à des commerçants, a-t-on appris, lundi, de ce corps sécuritaire. Cette opération a permis de saisir 260 kg de viande blanches devant être écoulée dans le marché local, la marchandise était transportée dans deux camions frigorifiques, interceptés au niveau de la RN12 entre Haï Nedjma et Sidi Labiod, précise-t-on de même source. Le contrôle de cette marchandise par les vétérinaires a confirmé que la viande était impropre à la consommation humaine et qu’elle devait être saisie, a-t-on précisé de même source. Plusieurs infractions ont été enregistrées contre le propriétaire de la marchandise dont la non-possession d’un registre du commerce lui permettant de pratiquer cette activité, l’absence de certificats vétérinaire et sanitaire nécessaires pour le transport de produits d’origine animale ainsi que l’absence des conditions d’hygiène. La brigade de protection de l’environnement du groupement de la Gendarmerie nationale de la wilaya d’Oran a ouvert une enquête sur l’affaire.

Lire aussi  Soixante avocats visitent Karim Tabbou par alternance pour briser son isolement

Deux réseaux de trafic de drogue démantelés à Oran
Les éléments de la Gendarmerie nationale d’Es-Sénia (Oran) ont démantelé deux réseaux de trafic de drogue et arrêté trois personnes impliquées dont une femme, a-t-on appris lundi de ce corps sécuritaire. Agissant sur des informations, les éléments de la Gendarmerie nationale des brigades d’El Karma et de Nedjma ont réussi, dans deux opérations distinctes, à démanteler deux réseaux de trafic et commercialisation de drogue activant à Oran et dans les wilayas limitrophes. Trois individus dont une femme, âgés entre 28 et 45 ans, ont été mis hors état de nuire. Une quantité de 5,765 kg de kif traité a également été saisie, a-t-on ajouté de même source. Les mis en cause ont été présentés aux autorités judiciaires. Les brigades d’El Karma et de Nedjma poursuivent leurs enquêtes au sujet de ces affaires.

SIPA 2019 : un espace de dégustation pour promouvoir les produits aquacoles
La 8ème édition du Salon international de la pêche et de l’aquaculture (SIPA), prévue à Oran en novembre prochain, accueillera un important espace de dégustation dédié à la promotion des produits aquacoles, a-t-on appris des organisateurs.
Cet espace, organisé par la direction de la pêche de l’aquaculture de la wilaya d’Oran, en collaboration avec les chambres de la pêche et de l’aquaculture des wilayas de l’ouest ainsi que la direction de la formation professionnelle, proposera différents produits, issus de l’aquaculture marines et piscicoles, a indiqué le directeur locale de la pêche, Mohamed Bengrina.
Cet évènement, qui sera installé en marge de la 8ème édition du SIPA 2019, prévu au Centre des conventions d’Oran (CCO) du 6 au 9 novembre, sera ouvert au grand public, a-t-il noté.
Alors que les chambres de la pêche fourniront les produits aquacoles, les étudiants de la spécialité cuisine des centres de formation professionnelle s’occuperont de la préparation des plats, a-t-on encore précisé.
Plusieurs produits seront proposés. Des produits de la conchyliculture comme les moules, des produits d’aquaculture marine comme la dorade et le loup de mer et des produits de pisciculture (d’eau douce) comme le poisson chat et le Tilapia.

 

Source :

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici