Deux coachs réprimés pour avoir permis le port du drapeau amazigh à Tunis

4
Deux coachs réprimés pour avoir permis le port du drapeau amazigh à Tunis

Par Houari A. La stigmatisation du drapeau amazigh se poursuit imperturbablement malgré la vague de contestation qu’avait soulevé l’ordre donné par le chef d’état-major de l’ANP d’interdire toute manifestation avec cet emblème.

Ainsi, se pliant à cette injonction, la Fédération algérienne de karaté do vient de sanctionner deux entraîneurs de cette discipline qui avaient conduit deux délégations d’athlètes à une compétition internationale organisée en Tunisie du 3 au 9 juillet. Il s’agit de deux équipes de la wilaya de Tizi Ouzou : l’une de Timizar, l’autre de Fréha.

Les deux entraîneurs sont accusés d’avoir «autorisé» de jeunes athlètes de leurs équipes d’arborer alternativement le drapeau amazigh et l’emblème national au moment où ils recevaient  des médailles sur le podium. L’image avait fait le tour de la Toile, accompagnée de commentaires partagés entre indignation et congratulations.

Dans un communiqué adressé à la presse, la Fédération nationale de karaté do indique que sa commission de discipline assume cette décision sévère à l’encontre de deux cadres sportifs (4 ans d’interdiction de toute activité liée à la discipline) et la justifie par la gravité du fait qui leur est reproché, à savoir la «profanation» du drapeau national que les rédacteurs du communiqué décrivent comme une «ligne rouge».

La Fédération conclut son communiqué par un slogan : «L’Algérie et le drapeau national au-dessus de toute considération. Gloire à nos martyrs.»

Cette mesure vient s’ajouter aux dizaines d’arrestations effectuées quelque deux semaines de cela pour port du drapeau amazigh lors des manifestations populaires. Selon des avocats, les personnes arrêtées et placées en détention provisoire risquent de lourdes peines au vu des griefs qui sont retenus contre eux. Ce qui augure de nouvelles tensions et une radicalisation de la rue face au pouvoir en place.

H. A.

Source : algeriepatriotique

4 Commentaires

  1. une fourchette en drapeau fabriquée par des traitres et fils de traitres avec la complicité d’un sioniste notoire.
    Faites les dégager et pendez les tous.

  2. C’est malheureux! Des sportifs qui bénéficient des moyens colossaux sensés représenter le pays et faire honneur à tout le peuple Algérien dans toute sa composante !!!!!!!dommage

  3. C’est malheureux! Des sportifs qui bénéficient des moyens colossaux sensés représenter le pays et faire honneur à tout le peuple Algérien dans toute sa composante !!!!!!!dommage

  4. J’ai plus que de la sympathie pour la cause amazigh. Mais dans une cérémonie officielle et à l’étranger, on n’arbore pas deux drapeaux pour l’Algérie. Il y en a un seul qui marque l’unité de la nation. Maintenant, cela prend une allure autre que celle qui est défendue par le hirak à savoir une seule nation dans sa diversité.

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here