Exclusif. Comment le SG du ministère de la Justice place ses “copains” dans les postes les plus stratégiques

1
Source :

La justice algérienne peine, décidément, à tourner la page de l’héritage sombre de Tayeb Louh, le fossoyeur qui croupit à la prison d’El-Harrach parce qu’il est poursuivi “d’abus de fonction”, d’“entrave au fonctionnement de la justice” et d’“incitation à la falsification de documents officiels”.  Aujourd’hui encore, le népotisme, le favoritisme et la corruption continuent de miner profondément le fonctionnement de notre justice. 

Ainsi, nous avons découvert au cours de nos investigations que l’actuel secrétaire général du ministère de la Justice, Mohamed Zougar, ne s’est pas gêné pour utiliser son influence et placer ses “copains” dans les postes les plus stratégiques au niveau de plusieurs tribunaux prestigieux du pays. Preuve en est, le procureur général adjoint de la Cour de Tlemcen, Nabil Doukani, l’ami intime de Mohamed Zougar, a bénéficié d’une prestigieuse promotion en se retrouvant muté vers la… Cour d’Alger, la juridiction la plus importante du pays.

Lire aussi  Nekkaz rejoint Ouyahia et Sellal à la prison d’El Harrach

Mohamed Zougar n’a pas hésité également, a-t-on appris au cours de nos investigations, à faire du lobbying pour chasser le procureur principal près du tribunal de Blida, Kaci Abdellah, pour le remplacer par l’un de ses proches. Le SG du ministère de la Justice a usé de son pouvoir pour muter son copain le procureur adjoint du tribunal d’El-Attaf, Driss Malek, vers le tribunal de Khemis Miliana où il a été nommé juge d’instruction alors qu’il ne remplit nullement les conditions requises pour exercer une telle fonction.

Un autre magistrat proche de l’entourage de Mohamed Zougar, à savoir le procureur général adjoint du tribunal de Tipaza, Talbi Hakim, s’est retrouvé promu et muté vers la Cour de Boumerdès alors que ce dernier fait l’objet de poursuites judiciaires pour conduite en état d’ivresse.

Source :

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici