Gaïd Salah, vous ne passerez pas !

17

L’écrivain mexicain Carlos Fuentes rapporte que la mère du dictateur bolivien Enrique Penaranda déclara un jour : « Si j’avais su que mon fils deviendrait président, je lui aurait fait apprendre à lire et à écrire ».

Son frère jumeau ou son alterego, Ahmed Gaïd Salah, est à la tête de l’état-major de notre armée, pourtant riche de cadres de très haut niveau. Après le départ de Bouteflika, sans trop y croire, beaucoup d’Algériens voulaient voir Gaïd Salah accomplir une sorte « de révolution blanche  » en rendant le pouvoir au peuple. Beaucoup d’Algériens lui ont accordé un délai raisonnable avant de convertir leurs regrets en haine irrémédiable.

Au nom du pouvoir militaire, Gaïd Salah lutte férocement, utilisant les plus viles manœuvres et combines, pour la survie d’un système défaillant sur tous les plans.

Ces manœuvres de plus en plus grotesques visent la déstabilisation et le détournement du Hirak de sa voie pacifique. Sans vergogne, Gaïd Salah continue d’insister sur la nécessité de respecter la Constitution, alors qu’il est le premier à la piétiner, jour après jour. Le pouvoir militaire veut imposer une élection présidentielle conçue comme un moyen tactique pour masquer une irrépressible volonté de reproduire le système mafieux.

Lire aussi  Abderrazak Mokri laisse entendre que la présidentielle pourrait être reportée

Plus ce projet foireux rencontre l’assentiment populaire, plus il s’acharne à le faire avancer à marche forcée. Quel crédit peut-on accorder à un projet porté par Gaïd Salah, Ben Salah, Bedoui et leurs autres acolytes. Tous ceux-la se situent dans une ligne de stricte filiation du Bouteflikisme. Ils l’ont servi pendant 20 ans avec autant de zèle que de soumission.

Derrière ce premier cercle, il y’a une foule de « Chiyatine » professionnels, complaisants, courtisans, flatteurs et autres adulateurs dressés pour vivre de bassesse et de mensonges officieux. Le peuple a appris à les identifier et à les mépriser. Lorsqu’ils parlent du chef – Bouteflika hier et Gaid Salah aujourd’hui-, ils glissent dans leur voix ce tremblement d’amour si nécessaire pour décrocher quelques privilèges matériels ou un misérable strapontin.

Lire aussi  Gaïd-Salah s’en prend à l’opposition, dénonce les actions contre les ministres sur le terrain

Une élection préparée sous haute surveillance et au bout des fusils est un pari fou. Une élection se fait avec le peuple, pas contre lui.

L’agonie d’une dictature est toujours marquée par d’ultimes soubresauts. La répression désespérée et les mesures coercitives prises par l’état-major de l’armée en sont les signes révélateurs. Des mesures contraires à la morale, aux lois nationales et aux conventions internationales.

Comme cette abracadabrantesque décision d’interdire aux Algériens de venir dans leur capitale Alger.

Gaid Salah est en train de réduire un Etat déjà moribond à un appareil répressif sans les limites que posent le droit.

Les manipulations et autres subterfuges désuets ne trompent plus personne. La politique de la « main de fer » ne peut pas s’avérer efficace face à tout un peuple déterminé à arracher sa deuxième indépendance.

Abbes Hamadene

17 Commentaires

  1. Vous n’avez pas honte d’écrire de pareilles insanités ! Lorsque cet homme est monté au maquis à 17 ans pour combattre le colonialisme afin que vous ayez la liberté dont vous usez et abusez à son endroit, est-ce qu’on lui a exigé un diplôme ? On lui a demandé de verser son sang et à 17 ans il a accepté de le faire. Vous êtes une bande de lâches , vos commentaires sont écrits dans un français lamentable et le pire c’est que vous ne savez écrire aucune autre langue et vous ouvrez votre grande gueule sur le niveau des uns et des autres ! Ne m’envoyez plus votre torchon j’achète mon papier hygiénique toute seule !

  2. le votre, il est un journal qui va contre l’intérêt de tous et qui se resume en un journal propagandistes.
    Au lieu de soutenir la démarche de cette institution qui accompagne que très bien son peuple sous la responsabilité de cet homme; vous faites tout pour la cassure de cette volonté et pour laisser la nation et son peuple livrer à eux-même. Sous ses ordre , ce général, cette armée a montré au monde ce qu’elle vaut. Dont, nous devions être que fier. Dites moi, avions nous rencontré un militaire durant ce hirak, que vous voulez détourner. Avions nous vu des policiers avec des armes de guerres. Pour quelle puissance ou lobby vous travaillez. Vos articles nous laissent que douter.

  3. Vôtre remarque est pour le moins désobligeante à propos de cet article, sans rentrer sans le détail, il me semble légitime de critiques les faits de notre El gaid, sa gestion de la situation est catastrophique. La raison est toute simple un militaire n’est pas formé pour ce genre de tâche. Le rôle de l’armée est bien défini dans la constitution article 28. Il vaut mieux remettre les clés aux hommes compétents et sages pour sortir de cet engrenage.

  4. N’importe qui écrit n’importe quoi n’importe où!
    Le but de celui qui a écrit cet article (il mérite même pas qu’on cite son nom) est de faire de la propagande anti Gaid pour faire plaisirs à ses mentors. Il ne propose rien!
    Bon sang puisque vous êtes si fort proposez un candidat et faites le gagner si vous êtes capables! Et là vous allez diriger l’Algérie comme vous voulez!
    Les articles 7 et 8 c’est le peuple qui décide, c’est les élections. Alors chiche!

  5. NANITA ABBES À RAISON SUR TOUS LES POINTS JE SUIS EX CO DIRIGEANT DU GPRA ALN DE 1956 A 1962 AVEC SOUS NOS ORDRES BOUTEF ET BOUMEDIENE REVOIT TON HISTOIRE LA REVOLUTION À ETE CONFISQUEE EN AOUT 1962 ET DEPUIS Y COMPRIS GAID SALEH SE MOQUENT DU PEUPLE EN L ESCROQUANT EN LE VOLANT ET MAINTENANT EN LE BAILLONNANT CES INDIVIDUS MERITENT 30 ANS DE PRISON POUR CES FAITS
    UN MOUDJAHID NE LUI DONNE AUCUN DROIT D AGIR AINSI

  6. La haine des Zouaves et leurs affidés s’est concentrée sur Gaïd Salah et on sait pourquoi : Au lieu de mettre toute l’Algérie sous les verrous sauf Tewfik, Rebrab ,Tabou , Haddad, Bouregaa, Ghediri , tous Kabyles, la machine anti corruption n’a pas fait ce petit travail de discrimination ô combien utile pour les débarrasser des personnes gênantes et leur permettre de s’installer à leur place. Ils n’arrêtent pas non plus grâce à leurs relais Amir dz mais qui devrait s’appeler Amir KB car il ne représente pas l’Algérie, loin s’en faut, Aboud Hicham le serpent venimeux à la dentition de vampire et aux idées minimalistes qui propose avec un air qu’il croit finaud à Gaïd Salah de jeter les clés de la maison Algérie dans un mouvement de “nif” et tout un tas d’analystes politiques comme cet hideux personnage, de corps et d’âme le dénommé Rahmani, qui caressent le peuple Algérien dans le sens du poil en flattant sa fierté d’être un peuple exceptionnel , aux révolutions sanglantes exceptionnelles et tout un tas de fadaises pour arriver à leurs fins manipulatrices. Dans l’affaire, force est de constater que le peuple a certes marché mais cela n’est pas en soi une révolution. La vraie révolution c’est Gaïd Salah qui l’a faite à lui tout seul ! C’est lui qui a décidé contre la tradition bien ancrée selon laquelle une armée est muette et reste dans ses casernes pendant que les politiques machiavéliques mettent au point avec leur police et leurs milices faites de prisonniers et de voyous qu’ils libèrent sous la caution de jouer les gros bras, le moyen d’étouffer dans l’œuf les jacqueries, les mécontentements et les débordements populaires. L’armée n’était pas avec le peuple et ne l’a jamais été sauf quand elle était à l’état embryonnaire et qu’elle s’appelait l’ALN . Sinon, de mars 1962 à février 2019, l’armée a toujours été le bras sans faiblesse de l’exécutif qui en a toujours été le chef . Le peuple est aujourd’hui pacifique et ses marches sont pacifiques mais avant il ne “marchait” pas et il n’était pas pacifique mais passif et même atteint de sidération . C’est la révolution opérée par Gaïd Salah qui a imposé à l’armée, et il a dû se battre avec certains généraux félons acquis aux Bouteflika et leur bande, sa solidarité indéfectible avec le peuple et le respect de ses revendications . C’est lui le révolutionnaire, c’est à lui que revient le mérite que pas une goutte de sang algérien n’ait été versée. L’Algérie raisonnable ne le remerciera jamais assez mais elle peut ,en allant voter pour désigner son président, lui permettre de prendre sa retraite, une retraite bien méritée après un sacrifice et un engagement sans faille de moudjahid dès l’âge de 17 ans et toute une vie de militaire passée dans l’honneur au service de l’Algérie.

  7. Tewfik, Tartag, Said Bouteflika et Louisa Hanoune doivent certainement jubiler dans leurs cellule.
    En effet le projet d’enlever et de détruire Gaid Salah et de mettre le pays à feu et à sang qu’ils ont préparé et fomenté avec dextérité avec la bénédiction de la France, est pris en charge actuellement par une autre partie à savoir : les parrains du Hirak. En effet chaque Mardi et chaque Vendredi un seul mot d’ordre domine : le départ et l’humiliation de Gaid Salah! Et comme par hasard c’était le principal objectif de la Issaba qui se trouve en prison!
    Les parains du Hirak ont bien réussi leur coup pour avoir pris le relais de Tewfik, said, Tartag et Louisa!
    Peuple réveilles toi! La situation est grave!

  8. Monter au maquis á l’age de 17 ans lui donne donc le droit de détruire le pays á l’age 80 ans????? Je vous le dis s’il passe il etouffera le peuple, regardez juste la télévision nationale, le journal de 20h on dirait un documentaire sur Gaid Salah et aprés le journal on nous passe un autre docu sur….Gaid Salah!!!! Meme la Corée du Nord fait mieux. S’il passe l’armée sera omni-présente dans notre vie et meme ta respiration sera une atteinte au moral de l’armée et donc on te met en prison…et pendant ce temps les autres pays avancent!!!.

  9. Le fait d’avoir ete moudjahed devrait conferer a gaid la clairvoyance pour une justice, la democratie, le developpement de notre pays. Or gaid et tout le systeme mafieux qu’ils ont cree ont plonge le peuple dans la misere et leur a ote tout espoir pour un avenir meilleur.
    Ce systeme defendu aujourd’hui par lui est a l’agonie car il pressent la perte de tous leurs privileges indus et toutes les richesses injustement acquises sur le dos du peuple. Comment peut on expliquer l’origine des biens qu’il possede en Algerie et a l’etranger lui qui touche un salaire de 3000 euros. Ce systeme nous a fait perdre notre algerie. Rendez la nous. Vous l’avez tellement depouille. Vous n’avez aucun sentiment d’amour pour votre nation et vous n’avez que du mepris a votre peuple. Partez systeme pourri

  10. Je supporte ce qui était dit par ANITA.
    Les articles 7 et 8 c’est bel est bien les élections .
    les élections en Egypte avec l’accompagnement du peuple n’ont pas donné naissance un président issu du peuple (MORSI )

  11. Ali ou la politique fiction ! Lorsqu’on aura besoin d’un auteur pour rédiger des contes pour enfants on vous fera signe. Pour le moment Gaïd Salah vous demande d’aller voter pour un président et il vous dit tchao !!! Vous avez compris ou c’est trop dur pour ce qui vous sert de cerveau !!!

    Kau c’est la même chose ! Vous parlez de la justice ? Mais les tribunaux sont pleins des membres de la Issaba !! Qu’est-ce que vous voulez ? Qu’on libère votre chouchou Tewfik pour qu’il remette ça , qu’il redonne du fric par paquets à Rebrab et on recommence ?

  12. NANITA puissance 10 a mille fois raison!!Il y a encore beaucoup d’abrutis manipulés. Si le hizb frança triomphe ce sera trop tard pour revenir en arrière.Alors adieu veaux vaches ;cochons et rêves d’une Algérie souveraine.

  13. NANITA, VOUS DEVEZ SÛREMENT ÊTRE LE PARTENAIRE DE CE PÉDOPHILE DE GAY(ED). ( ON SAIT CE QU’ IL FAIT CHEZ LES ÉMIRATIS QUI LE SOUTIENNENT). LORSQUE LE PEUPLE OBTIENDRA SA DEMOCRATIE, IL VA TE MONTRER CE QU’ON FAIT DES PÉDOPHILES EN ALGÉRIE.

  14. La caravane passe et les chiens abois.
    Gaid ceci cela.du matin au soir.
    Si vous occupé de vos soeurs ou elle passe la journée et leurs nuits,serai plus utile pour la société,pour ne plus avoir plus de batards.
    En on a assez déjà.
    ZOUAVES
    COMMUNISTES
    BERBERISTE
    FRANCAISISTES
    HARKISTES
    FILS DE P…

  15. je ne peux pas utiliser le FLITOX sur interne. Natita, jasmine….mouches tsétsé.. ( c’est tous des pseudo d’une même personne et c’est comme ça qu’ils font sur facebook ( une personne = 100 comptes)) que votre gay(ed) apporte une et une seule preuve qu’il est maquisard. vous aimez lécher les couilles des militaires et c’est votre choix. Mais n’étalez pas votre sale merde dans les espaces des autres.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici