Karim Tabbou en isolement dans le couloir des condamnés à mort (avocats)

1

Algérie – L’opposant politique algérien Karim Tabbou est placé en isolement dans le couloir réservé aux condamnés à mort. C’est ce qu’ont rapporté ses avocats, qui lui ont rendu visite hier 9 octobre à la prison de Koléa.

Maîtres Aïssa Rahmoune, Zoubida Assoul et Mustapha Bouchachi ont exprimé leur inquiétude sur ce qu’ils considèrent comme « une condamnation avant l’heure ». Ce collectif affirme que le placement en isolement de Tabbou est contraire à la réglementation. Les avocats expliquent que « la procédure judiciaire veut que Karim Tabbou soit placé avec les autres détenus dès lors qu’il y a présomption d’innocence. On n’isole pas quelqu’un qui n’est pas encore jugé. Lorsque l’on met quelqu’un en isolement dans ce genre de procès, on assimile cela à une première peine. Il s’agit d’une condamnation qui ne dit pas son nom ».

Lire aussi  Décryptage. Nourriture : Les 4 raisons qui expliquent la dépendance de l’Algérie vis-à-vis de l’étranger

Les avocats révèlent que Karim Tabbou s’est plaint des conditions intenables et insupportables de son incarcération. Il signalent que ce dernier « est mis en isolement dans une cellule au rez-de-chaussée. Un couloir que fréquentent les condamnés à la peine capitale ». Ils expliquent que « ces derniers sont pour la plupart dépressifs ». « Ils crient et font un bruit insupportable. Les lumières sont allumées jour et nuit. Il est interdit de communiquer avec les autres détenus, même lorsqu’ils sortent dans la cour », ajoutent-ils.

L’avocate Zoubida Assoul, qui fait partie du collectif, ajoute que c’est « aberrant que l’on poursuive quelqu’un deux fois pour les mêmes faits avec d’autres qualificatifs ». Elle signale que « Karim Tabbou a été poursuivi dans la première affaire pour un qualificatif criminel, et le juge a décidé de le mettre en liberté provisoire. Alors que pour le délit, il est mis sous mandat de dépôt. C’est hallucinant ! »

1 COMMENTAIRE

  1. C’est quoi ça condamnés à mort, c’est qui cet justice !? C’est Nezar qui faut condamné, Saïd Bouteflika ouyahya les généraux qui on participé à la décennie noir pas quelqu’un qui défend le droit et la justices. Donc y a deux choses pour mettre le pays en ruine et en sang condamné ce qui est non condamnable et une utilisé une bombe de très fortes explosion pour dire que c’est un tremblement de terre a 7 ° à l’échelle de nicher. A Dieu mon beau pays que j’aime. Ils vont le payer très cher une fois qui seront enterrés sous terre.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici