La société civile dénonce la dérive autoritaire qui menace toutes les libertés

1

 

Par Mounir Serraï Les trois dynamiques de la société civile dénoncent «les arrestations arbitraires qui ont ciblé des dizaines de citoyens». Elles s’indignent de «la mise en détention des militants pour la démocratie, dont Samir Benlarbi et Fodhil Boumala, poursuivis sur la base de leurs opinions et leurs engagements en faveur du changement pacifique».

Lire aussi  Les travaux du port de Cherchell débutent bientôt : le méga-projet que l’Algérie conserve malgré la crise

1 COMMENTAIRE

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici