Le chef d’état-major de l’armée met sa menace à exécution et boucle Alger

0

 

Par Mounir Serraï – Les services de la gendarmerie a entamé dès hier l’application des instructions du chef d’état-major de l’armée qui consistent en l’interdiction de l’accès à la capitale des manifestants venant des autres villes. Ainsi, de géants barrages de filtrage ont été dressés sur tous les axes routiers menant vers Alger. A l’est, à l’ouest, au sud-est comme au sud-ouest de la capitale, les routes sont presque fermées. Seule une petite voie est laissée à la circulation automobile. Le contrôle des véhicules est presque systématique quand il transporte plus d’un homme.

Lire aussi  Ooredoo dévoile les noms des lauréats de son concours Média Star 2019

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici