Les Marocains établis en Algérie : «Nous sommes à fond avec les Verts»

0

 

Par Houari A. – De nombreux Marocains établis en Algérie ont exprimé leur soutien à l’équipe nationale algérienne après l’élimination des Lions de l’Atlas. «La Maroc a été éliminé mais notre autre représentant, l’Algérie, est toujours en lice et il réalise des résultats extraordinaires», se sont écriés des ressortissants marocains, le drapeau vert-blanc-rouge à la main, après la victoire des Verts face à la Guinée par 3 buts à 0.

Loin du casse-tête politique qui crée des frictions entre Rabat et Alger, le football a réuni les deux peuples, algérien et marocain. «L’Algérie demeure notre seconde patrie», confie cet autre supporter qui s’est félicité de la «prestation spectaculaire» du Onze algérien qui a aligné quatre victoires successives, dont deux avec un score lourd.

Plusieurs sélections favorites ont été éliminées précocement de la CAN-2019 qui se joue en Egypte, dont celle du pays organisateur. Les Verts, qui ont connu une période de flottement induite par une crise au sein de la FAF et une instabilité qui a vu défiler à la tête de la sélection plusieurs noms mais dont le rendement a été négatif, n’étaient pas classés parmi les équipes favorites. Mais la venue du combatif et sagace Djamel Belmadi a permis de remettre de l’ordre dans la maison des Fennecs qui démontrent qu’ils demeurent parmi les meilleurs sur le continent africain.

«Nous espérons que les Verts accrocheront la seconde étoile cette année et honoreront tout le Maghreb», a souligné cet autre citoyen marocain.

Le chanteur Cheb Khaled avait provoqué une vive polémique après avoir chanté pour l’équipe nationale marocaine et pour n’avoir pas consacré un hymne à son pays d’origine. L’ancienne vedette du raï avait, rappelons-le, dédié une chanson aux Verts lors du Mondial mexicain de 1986, mais il semble que l’appât du gain l’ait détourné de sa patrie.

«Ce n’est pas tant le fait qu’il ait encouragé la sélection marocaine qui a provoqué la colère des Algériens, mais le fait qu’il n’ait pas pensé à dédier une chanson à son propre pays. Il aurait au moins pu chanter pour l’Algérie et le Maroc en même temps, cela aurait rapproché davantage les deux peuples», regrette un supporter algérien.

H. A.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici