L’ex-président Giscard d’Estaing : «Boumediene n’a jamais été remplacé par quelqu’un de son envergure»

15
Source :

Par Karim B. – Valérie Giscard d’Estaing a affirmé que le président Houari Boumediene «n’a jamais été remplacé par quelqu’un de son envergure» depuis sa  mort, en décembre 1978. S’exprimant dans un entretien accordé au neveu de François Mitterrand, Frédéric, et diffusé sur la chaîne parlementaire LCP, l’ancien président français s’est remémoré un échange qu’il avait eu avec Boumediene alors que l’avion militaire qui le transportait survolait la Corse.

«Boumediene tombe malade et part se faire soigner à Moscou. Il faisait son trajet en avion militaire algérien et il revenait vers l’Algérie. Je ne sais pas pourquoi il avait fait un trajet qui le faisait passer au-dessus de la Corse, territoire français, dans un avion militaire qui ramène le président Boumediene qui est malade et qui rentre chez lui. Il prend la route, la meilleure, et s’il doit traverser le territoire français, il le fait», a expliqué Valérie Giscard d’Estaing qui avait dû faire face à une réaction hostile de ses collaborateurs, à l’époque, selon Frédéric Mitterrand. «Vous prenez la décision devant des gens un peu rechignés quand même parce que vous les en avez informés», a-t-il commenté.

Lire aussi  Said Sadi accuse : «Le pouvoir entretient des relations maffieuses avec le Golfe»

Et l’ancien Président de répondre par l’affirmative. «Oui, absolument. Alors, à ce moment-là, Boumediene m’envoie un message remarquable – qu’il y aurait dans les archives quelque part, je ne l’ai pas. D’habitude, on envoie des messages banals mais, là, c’était une lettre qu’il a écrite, un message extraordinairement chaleureux disant qu’il était très touché par mon geste que, d’ailleurs ceci voulait dire que nous allions pouvoir ouvrir un nouveau chapitre beaucoup plus positif dans les relations [franco-algériennes] et que, dès son arrivée à Alger, il s’y consacrerait», a confié le prédécesseur de François Mitterrand. «La lettre était très émouvante et forte», a-t-il commenté.

Frédéric Mitterrand a décrit un président Boumediene «différent des autres» qui «parlait peu français», «avait un physique austère» et «appartenait à la mouvance tiers-mondiste qui était très importante à l’époque». «On n’était pas dans ce discours des Français qui disaient que nous avons des relations privilégiées ou dans ce discours amer de certains dirigeants algériens qui s’exprimaient en français comme des Français, on était dans un autre univers, c’était donc difficile de l’apprivoiser», a argué l’ancien ministre de la Culture.

Lire aussi  Pourquoi la consentante Feraoun a peur d’être inquiétée à son tour par la justice

«Non, au contraire», a répondu Valérie Giscard d’Estaing, parce que, a-t-il expliqué, «il y a avait moins de poids du passé, en fait». «J’ai l’impression que Boumediene s’était dit, au fond, ça se passe comme ça doit se passer ; c’est comme ça que ça doit se passer. C’est-à-dire des hommes qui se respectent, qui savent qu’il y a des souvenirs naturellement difficiles, voire même très douloureux, mais deux hommes qui se respectent et qui se conduisent en conséquence. Il a y avait un rapport, je ne peux pas dire chaleureux, mais très correct. Et, au fond plutôt que l’hypocrisie de façon très générale, moi, j’aime assez ce qui est correct», a assuré l’ancien président français aujourd’hui âgé de 92 ans.

K. B.

Source : algeriepatriotique

Source :

15 Commentaires

  1. Du réchauffé de 99eme main, pour moi Boumediene a définitivement perdu son honneur avec l’histoire des dépouilles des chouhada Amirouche et si lhaoues.

  2. Cosmo naute, c’est anonyme et ça ne peut provenir que d’un fils de harki ou d’un parvenu qui a vendu son honneur et son pays pour une carte de séjour ou l’obtention d’une autre nationalité. Sale bougnoule tu l’est et tu le restera même en t’habillement autrement ou en changeant la couleur de tes cheveux.

  3. c’est grasse a boumedienne que tu a ta dignité parle de toi tes parent est toi vous avez fais quoi a par faire la serpillière avec ta bouche est dire dire des connerie est des grossièreté comme vau rien

  4. Bien parlé ca peut venir que d un fils de chiens harkis… boumediene. C est lui qui a donné du respect à l Algérie. Nous on l’aime ‘rabi yalhmou…….

  5. Boumediene un grand homme’ non’ je ne pense pas, aucun fait de guerre, il était au Maroc, en attendant l,indépendance, pour s,accaparer le pouvoir avec son clan d’Oujda, et éliminer tous les vrais moudjahidines ,(krim belkacem, khider, ) et tenter d,éliminer les Boudiaf, zbiri, ben bella,l,histoire est longue et compliqué, allah yarham achouadas.

  6. Pourquoi vous parlez de Boumedienne Allah yarhamou de cette façon pourtant Boumedienne il a créé après la guerre de libération du pays les trois révolutions. La révolution industrielle pour l’industrialisation lourd (el Hadjar ) et ex. La révolution culturelle et éducative du peuple en construisant les écoles, les universités et les Centres de Formations Professionnelles des Adultes, l’académie militaire de Cherchel. La révolution agraire pour lancer le pays dans l’industrie agricole mécanisée pour que le peuple mange à sa fain.
    Il a nationalisé tout les champs pétroliers et gazeux du pays. Il a construit les usines pétrochimique et raffinage pour valoriser les hydrocarbure du pays. Il a construit tout les usines de l’industrie industrielisante du pays, ( l’industrie légère).il a fait de notre monnaie le dinars Algérien une valeur mieux estimée que le franc Français. Il était anti-impérialiste et anti sioniste il a dit je suis pour l’indépendance des pays ou peuples sous domination et esclavages, L’Algerie a était la mecque des révolutionnaire. Il a subventionné tout les produits de première nécessité et la médecine gratuite pour tout le peuples. La jeunesse au temps de Boumedienne a travaillé dur pour le développement de notre pays l’Algerie qui a était libérée par le sang d’un million et demi de nos valeureux chouhada plus les deux cents milles morts du peuple, des policiers et soldats pendant la décennie noire.
    Ce Giscard d’Estaing je lui répond. Si boumedienne a été changé par vos hommes médiocres qui on détruit l’algerie c’est Chadli Bendjadide et son groupe installés par vous Giscard d’Estaing et François Mitterrand qui devenu le conseiller favori de Chadli. C’est du jamais vue qu’un conseiller qui était le gouverneur de l’Algerie pendant le colonialisme Français. Nous le peuple Algérien on a pas la mémoire d’une sardine. Jusqu’à maintenant on vie dans les problèmes du colonialisme.
    Oufhem ya elfahem.

  7. Il n’a pas fait la guerre contre les français.il était caché au Maroc quand il est rentré en Algérie le 5juillet avec l’ALN avec ses amis il a assassiné tous les moujahidines qui ne pensaient pas comme lui.le clan d’Oujda ont spolier l’honneur des chouhadas liberté

  8. C’est lui qui a dit: ” nous étions au bord du gouffre, depuis, nous avons fait un grand pas en avant” 😁

  9. C’est Kaid Ahmed qui a dit ca lors d’un discours aux etudiants et a l’endroit de boumediene : ”’hier, l’algerie etait au bord du precepice et aujourd’hui, elle a fait un pas en avant”’.
    Il fut assassine par boumediene.
    Comme il l’a fait avec Si Lhouas, Si Amirouche et les Autres.
    Boumediene avait fait la guerre mais contre ses freres que la france n’a pu tuer. L’histoire ne pardonne pas.

  10. Oui Boumediene n’est pas l’Algerie qui appartient d’abord à son peuple que tous les présidents dents sans exception et depuis l’indépendance ont mis sur le banc de touche. Chacun cultivait le culte de la personnalite et gerait le pays a la manière d’une smala. Et le résultat est là, un pays a ravagé, spolié de ses richesses, livrés aux puissances étrangères et des dirigeants sans scrupules…

  11. au jour d’aujourd’hui ont à pas encore eu un président qui lui arrive à la cheville.

  12. Faux ! C’est Kaid Ahmed qui a dit ça.

    Yassine
    06/10/2019 at 15 h 15 min
    C’est lui qui a dit: ” nous étions au bord du gouffre, depuis, nous avons fait un grand pas en avant” 😁

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici