Noureddine Bedoui tacle sévèrement l’autoproclamé maréchal Haftar

1

Algérie – Noureddine Bedoui, chef de gouvernement de gestion des affaires courantes de l’Etat, s’en est pris frontalement à Khalifa Haftar, maréchal autoproclamé et chef de l’Armée nationale libyenne (ANL), rapporte ce mardi Al Jazeera.

C’est lors d’une audience qu’il a accordé à Fathi Bachagha, ministre de l’Intérieur du gouvernement libyen d’union nationale (GNT), que Noureddine Bedoui a fustigé le maréchal Haftar, selon le même média.

Pour le chef du gouvernement de gestion des affaires, l’homme fort de l’est libyen ne représente rien devant « la sainteté et la grandeur » de ce pays voisin, appelant le président de la Commission de l’Union africaine a dévoilé nommément les pays qui déstabilisent la Libye.

Noureddine Bedoui a également pressé l’ONU d’émettre un communiqué relatif à la situation actuelle qui prévaut en Libye, notamment les tentatives du maréchal Haftar de s’emparer de la capitale Tripoli.

Les déclarations, rapportées par Al Jazeera et attribuées au Premier ministre, contrastent avec les us et coutumes de la diplomatie algérienne caractérisée par sa réserve. Aucun démenti, ni affirmation, n’a été publiée par la chefferie pour l’heure.

Lire aussi  Un million d’euros cachés chez un chef de bande italien

Ce qui est sûr, par contre, c’est que le ministre libyen de l’Intérieur effectue une visite officielle en Algérie. Une visite qui n’a pas été annoncée au préalable.

1 COMMENTAIRE

  1. Bravo je l’applaudi de dire les 4 vérités sur la situation de la Lybie et les différents intervenants(France, grande bretagne, Italie, usa qui veulent toujours la destabiliser pour entrainer l’Algérie dans son sillage.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici