Pourquoi Sputnik France s’obstine-t-elle à ternir l’image des Algériens ?

2

 

Par Houari A.Encore une fois, la version française de l’agence russe Sputnik se distingue par une couverture partiale et douteuse des événements concernant l’Algérie. Rendant compte des manifestations de joie qui ont éclaté un peu partout en France après la qualification de l’équipe nationale algérienne en demi-finales de la Coupe d’Afrique qui se déroule en Egypte, l’agence russe a mis en exergue quelques scènes de pillage de magasins à Paris, en marge d’un rassemblement festif.

Rapporté aussi par l’AFP et des journaux parisiens – un fait tout à fait marginal et négligeable par rapport aux scènes de liesse populaire et de cortèges de voitures qui ont plutôt mis de l’ambiance dans les rues de la capitale française –, ce dérapage est donné par Sputnik comme le fait saillant de cette soirée historique pour les Algériens de France, puisqu’il a été d’abord annoncé en «Urgent».

Lire aussi  Marine Le Pen : la marche contre l’islamophobie, une main tendue « aux islamistes »

Le correspondant de ce média public russe accuse implicitement des Algériens d’être derrière les actes de pillage. «Peu avant minuit, des groupes s’en sont pris à trois magasins de motos situés sur l’avenue de la Grande-Armée, tandis qu’à quelques mètres d’autres continuaient à faire la fête. Une fois la vitrine cassée, plusieurs dizaines de personnes ont pillé deux magasins (…).»

Le site de l’agence a publié en «exclusivité» plusieurs photos de vitrines brisées et de magasins de motos saccagés, reléguant ainsi au second plan les belles et joyeuses images des manifestations de jeunes Algériens qui ont épaté les passants et réussi, par-là même, à ancrer l’image idyllique que les peuples du monde entier ont gardée des Algériens depuis le début des manifestations de contestation contre le système.

Lire aussi  Visas pour la France : De nouvelles facilitations annoncées

Il faut dire que ce n’est pas la première fois que Sputnik se rend coupable de traitement abusif des événements algériens. Nombre d’observateurs ont, en effet, constaté que cette agence tendait à reproduire, avec une étonnante obstination, les mêmes schémas usités par une certaine presse occidentale, notamment française, sur l’Algérie.

H. A.       

2 Commentaires

  1. Sputnik a raison !c’est la viriti toujours des brebis galeuses qui viennent ternir l’image de nos compatriotes.

  2. Il faut saisir le président Vladimir Poutine pour relever ce raciste de journaliste examophobe par le biais de notre ambassadeur à Paris

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici