Said Sadi accuse : «Le pouvoir entretient des relations maffieuses avec le Golfe»

13
Source :

«Il est heureux que des jeunes parlementaires européens s’adressent à l’Algérie en adultes pour dire enfin que [les] marchandages obliques hérités d’une décolonisation mal digérée doivent cesser, ce qui devrait nous agréer car, en l’occurrence, ils pénalisent d’abord le peuple algérien», a affirmé Saïd Sadi dans un message posté sur sa page Facebook, suite à la levée de boucliers de la part du pouvoir en réaction à la résolution adoptée par le Parlement européen sur les abus constatés en Algérie. Par «marchandages», l’ancien président du RCD entend les «obscurs contrats engageant des secteurs stratégiques [qui] sont passés avec des pays du Golfe dans une totale opacité ou en marge des règles les plus élémentaires régissant la concurrence». «Englués dans une politique d’infantilisation du peuple dont ils sont les derniers à ne pas avoir saisi l’insanité et l’obsolescence, nos tyrans nous expliquent que ces relations maffieuses sont le socle de la souveraineté nationale. En la circonstance, nous ne sommes pas dans une situation d’ingérence mais une mise sous protectorat», s’est-il indigné.

Lire aussi  Trois individus placés sous mandat de dépôt pour faux et usage de faux à El-Tarf

Pour Saïd Sadi, «l’approche du 12 décembre va précipiter un certain nombre de décisions et de déclarations d’opportunité». L’une d’entre elles, selon lui, est «la levée des scandaleux blocages dont a été victime le groupe Cevital». «Conséquence directe, explique-t-il, du nouveau regard porté par l’Europe à l’Algérie.» «C’est d’abord un message délivré aux opérateurs européens qui désertent les uns après les autres le marché algérien. Secondairement, c’est aussi une manœuvre destinée à atténuer en Kabylie le rejet unanime du vote», a affirmé Saïd Sadi qui estime que la présidentielle du 12 décembre «doit être disqualifiée car si elle venait à être exécutée, même dans les conditions folkloriques qu’on lui connaît, le pays sera exposé dès le 13 décembre à une dynamique socio-politique qui risque, à court terme, de sortir du cadre pacifique qui a prévalu jusque-là».

Lire aussi  Soixante avocats visitent Karim Tabbou par alternance pour briser son isolement

«Dans ces instants de bouleversement historique, le sang qui vient de couler à Bouira doit interroger tout un chacun, y compris, et peut être d’abord, les esprits les plus cyniques», a conclu l’ancien président du RCD qui a qualifié la réaction effarouchée du pouvoir à la résolution du Parlement européen de «pathétique niaiserie» et de «complexe du colonisé», tout en rappelant l’«honnêteté» et la «rigueur» avec lesquelles André Glucksmann, le père du député auteur de la résolution sur l’Algérie, avait exposé «les tenants et aboutissants de la tragédie qui ensanglantait le pays» à la suite de sa visite en Algérie en 1998.

H. A.

Source :

13 Commentaires

  1. Dans le premier paragraphe de cet article on nous dit que nous ne méritons pas l’indépendance que l’Europe a bien daigne nous accorder et que nous nous sommes englués sous un protectorat mafieux des pays pétroliers du golfe
    Dans le deuxième paragraphe on nous annonce un apres 12/12 sanglant
    En conclusion nous sommes qualifiés de complexes colonisés qui s’effarouchent niaisement de la rigueur et l’honnêteté des jeunes parlementaires europeens

  2. Said Samedi la fin de ton cycle politique a sonné. Tu as été un acteur majeur des gouvernants aux côtés de Bouteflika, et tu as participé activement à la politique qui a conduit le pays à ce niveau de dégradation. Le problème, c’est que tu ne te rends même pas compte, à priori. Il va falloir aller chez un ophtalmologiste.

  3. Monsieur SAADI et ses semblables ont toujours été les chouchous du système et maintenant il donne des leçons de patriotisme.
    Qu’avez vous donné à l’Algérie ?

  4. Toujours existent des manipulés pour commenter sois disant que eux ils sont opposants vides .comme ces consommateurs de bières aux abords des routes sans avoir le courage de en consommer avec responsabilité devant leur femme.cherche est quoi ça?

  5. Quiconque qui n’est pas familier avec le sublime ressent le sublime comme inquiétant et faux, said sadi inticipe toujours les fait politique il est l’un des rares personne à dire tous haut ce que le peuple ressent tous bas, il comprend mieux et vite les glissement du systeme. On a perdus trop de temps à polimiquer sur certaines de ses prise de position qu’à l’ecouter et le suivre.

  6. Il veut se refaire une virginité et nous convaincre qu’il est propre , non Monsieur le peuple algerien n’est pas dupe , tu as servi de cheval de bataille a ces bandits , honte a toi .

  7. d apres notre psy nous devons dire âme a tout ce que dit et fait l ancien colonisateur, .da.s le cas contraire nous serions atteints du complexe du colonisé.
    Alors que le français Montebourg déclare qu en matière intervention à l Etranger ” la France a un casier judiciaire” , Mr Saadi l Algerien applaudit des 2 mains l intiative de Glucksman fils, tout en admirant béatement Mr Glucksman fils
    Mr Glucskman- fils aurait il saisi l UE pour dénoncer et faire condamner les violences policières dans son pays?

  8. d apres notre psy nous devons dire amen a tout ce que dit et fait l ancien colonisateur, .da.s le cas contraire nous serions atteints du complexe du colonisé.
    Alors que Mr Montebourg, le français, déclare qu en matière intervention à l Etranger ” la France a un casier judiciaire” , Mr Saadi l Algerien applaudit des 2 mains l intiative de Glucksman fils, tout en admirant béatement Mr Glucksman père.
    Mr Glucskman- fils aurait il saisi l UE pour dénoncer et faire condamner les violences policières dans son pays?

  9. L’Algerie mérite vraiment des hommes de la trompe de Saïd Saadi particulièrement dans des moments tels que ceux que nous vivons avec cette crise du régime des bandits et il faut reconnaître qu’il fût le premier à sortir dans la rue en 2011 où les algériens le surnommèrent “Saïd samedi” et aujourd’hui ils sont tous et toutes devenus des “ vendredistes”

  10. Said SAADI, tu es le seul vrai politicien et démocrate que connaît l’Algerie.
    Un grand Sage.
    Tous avec Said SAADI.

  11. Pauvre “Saïd Samedi”, à son âge, 72 ans, il croit qu’il constitue l’avenir ???? Ce retraité, y compris de la politique, a peut être peur que ses dossiers sortent sur la place publique. Mais pas d’inquiétudes à se faire, dès qu’il rentrera au pays, il rendra compte certainement de la gestion des 3 ministères qu’il détenait avec son parti le RCD.

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici