Transport ferroviaire : la liaison Alger-Béjaïa assurée par un «Coradia» à partir d’aujourd’hui

0

Le train autorail assurant la desserte Alger-Béjaïa sera remplacé, à partir de lundi prochain, par un matériel de type Coradia, a annoncé, jeudi la société nationale des transports ferroviaires (SNTF) dans un communiqué.
Le premier départ de Béjaïa vers Alger, via ce nouveau train répondant aux normes de qualité standards, est prévu le 24 juin courant à 15h, précise la même source. La SNTF a rappelé, dans le même cadre, que les horaires des trains de cette liaison, partant d’Alger à 7h00 et retour à 15h00 sont maintenus et auront les mêmes arrêts habituels. Cette opération entre dans le cadre du programme de modernisation du réseau de transport ferroviaire des voyageurs à l’échelle nationale, initié par la SNTF avec l’apport des nouveaux trains « Coradia » et leur exploitation dans les longues distances.

Djelfa : deux morts et 5 blessés dans deux accidents distincts de la circulation
Deux personnes ont trouvé la mort et cinq autres ont été blessées dans deux accidents distincts de la circulation survenus samedi sur le réseau routier de Djelfa, a-t-on appris auprès des services de la protection civile de la wilaya. Le premier accident est survenu, selon la même source, sur l’axe de la RN1, à l’entrée Sud de la ville d’Aïn Ouessara (à 100 km au Nord de Djelfa) lorsque deux véhicules poids lourds, dont un camion remorque chargé de ciment, sont entrés en collision, en causant la mort du chauffeur et des blessures plus ou moins graves à ses deux accompagnateurs. Les victimes ont toutes été évacuées à l’hôpital d’Aïn Ouessara. Quant au 2ème accident, ayant nécessité l’intervention de l’unité secondaire de la protection civile d’El Idrissia (à 100 km à l’ouest de Djelfa), il est survenu au lieudit « Kef El Bez » de l’axe de la RN B1 reliant El Idrissia et Douiss. Il s’agit du dérapage puis au renversement d’un véhicule touristique ayant causé la mort sur place d’un homme âgé de 59 ans, outre des blessures à trois autres passagers du véhicule, dont une femme (47 ans), une adolescente (16 ans) et une fillette (8 ans), lesquelles ont été assistées sur place, avant d’être évacuées à l’hôpital d’El Idrissia. Des enquêtes ont été ouvertes par les services de la gendarmerie nationale pour déterminer les circonstances exactes de ces deux drames de la route.

Oran : 6e symposium de l’AIG sous le thème «le gaz naturel au centre de la diversification énergétique»
L’Association algérienne de l’Industrie du Gaz (AIG) organise son sixième symposium sous le thème « le gaz naturel au centre de la diversification énergétique », dimanche et lundi à Oran, a-t-on appris des organisateurs. Le programme de ce 6e symposium de l’AIG s’articule autour de plusieurs axes thématiques relevant de l’amont et de l’aval gaziers, ainsi que du commerce, du transport, de la distribution et des multiples usages du gaz naturel. Les travaux de cette rencontre aborderont, entre autres, le gaz naturel en tant qu’énergie de transition, la complémentarité gaz naturel-énergies renouvelables, en particulier l’énergie solaire, l’évolution des marchés gaziers sur le plan de la géographie et des secteurs d’utilisation, ainsi que la position stratégique de l’Algérie dans l’industrie du GNL et les perspectives de développement du GNL, notamment en ce qui concerne les technologies nouvelles, les marchés et les secteurs, dans une vision à l’horizon 2030.
Deux tables rondes sont au programme de ce symposium, la première autour de l’évolution de la répartition géographique des réserves mondiales en gaz naturel producteurs /consommateurs et la seconde consacrée aux progrès technologiques au service de l’industrie du gaz naturel et de la diversification énergétique. Des communications orales seront également animées par les spécialistes qui traiteront du rôle de Sonatrach dans un environnement gazier reconfiguré, du potentiel gazier algérien, des ressources en gaz naturel, de l’évolution du marché gazier dans le monde et en Afrique sur le plan des prospectives, des défis et des opportunités, des outils et moyens de mise en œuvre d’un mix énergétique favorisant le gaz naturel et de l’impact des progrès technologiques sur les modèles de consommation énergétique.

Journée internationale des veuves : l’ONU appelle à ne pas les abandonner et les laisser pour compte
Le Secrétaire général de l’ONU, António Guterres, et la Directrice exécutive d’ONU-Femmes, Phumzile Mlambo-Ngcuka, ont appelé dimanche, à l’occasion de la Journée internationale des veuves, célébrée le 23 juin, à ne pas abandonner ces femmes qui rencontrent souvent de grandes difficultés économiques et sont laissées pour compte.
« En l’absence de protection sociale et juridique, les moyens dont disposent les veuves (revenus, économies de toute une vie) sont souvent trop faibles pour leur permettre d’échapper à la pauvreté. Même dans les pays où une pension de retraite décente est assurée, les femmes âgées sont beaucoup plus susceptibles que les hommes d’être pauvres », a déclaré M. Guterres dans un message.
C’est pourquoi, a-t-il souligné, les services sociaux sont particulièrement importants pour les veuves qui vivent seules ou ont besoin de soins gériatriques. Dans de nombreux pays, les femmes ne jouissent pas des mêmes droits successoraux que les hommes et peuvent être dépossédées de leurs terres, de leurs biens, voire de leurs droits, y compris celui de voir leurs propres enfants.
Selon le responsable de l’ONU,  » il importe également de lutter contre la marginalisation, la maltraitance et la violence que subissent les veuves dans certaines sociétés, y compris les atteintes et le harcèlement sexuels ou le remariage forcé, notamment en s’attaquant aux normes qui servent à justifier la violence et les pratiques coutumières discriminatoires « .
La situation des veuves est particulièrement difficile en période de conflit ou en cas de catastrophe naturelle : leur nombre augmente, les destructions et les déplacements les rendent plus vulnérables encore et la protection sociale et juridique est souvent précaire.
Des veuves peuvent être dépossédées de leurs biens.
La cheffe d’ONU-Femmes a rappelé, pour sa part, que « lorsque la valeur d’une femme dépend de la présence d’un mari, le veuvage peut forcer les femmes à quitter complètement les structures familiales, les rendant particulièrement vulnérables à la pauvreté multidimensionnelle, à la solitude et à l’isolement « .

Italie : 42 migrants bloqués depuis 11 jours sur un navire humanitaire
Au moins 42 migrants sont bloqués devant les eaux territoriales italiennes depuis 11 jours sur un navire humanitaire néerlandais, a affirmé dimanche le ministre italien de l’Intérieur, Matteo Salvini, appelant les Pays-Bas et l’Union européenne à intervenir pour trouver une solution, ont rapporté des médias locaux. « J’ai écrit personnellement à mon collègue néerlandais. Je suis incrédule car ils se désintéressent d’un navire qui bat leur pavillon et flotte en pleine mer depuis désormais 11 jours », a écrit dans un communiqué Matteo Salvini, ont ajouté les mêmes sources. Le navire humanitaire Sea-Watch 3 a secouru, le 12 juin dernier, 53 migrants sur un canot pneumatique parti des côtes libyennes. Le commandant du navire, qui bat pavillon néerlandais, mais est affrété par une ONG allemande, a refusé de les ramener en Libye et s’est dirigé vers les côtes italiennes. Dix de ces migrants, dont des femmes enceintes, ont été autorisés à débarquer il y a huit jours à Lampedusa, un autre homme malade samedi, mais il reste encore les 42 autres sur le navire qui ne peut pas entrer dans les eaux territoriales italiennes où il risque d’être confisqué. « Nous tiendrons le gouvernement néerlandais et l’Union européenne, absente et lointaine comme toujours, responsables de tout ce qui pourrait arriver aux femmes et aux hommes à bord du Sea-Watch », a affirmé M. Salvini. Les ports italiens ont été instruits à ne pas recevoir des navires des ONG secourant les migrants, en raison d’un important flux enregistré ces dernières années sur les côtes italiennes. Dans le même temps, le gouvernement maltais a annoncé dimanche que sa marine militaire avait secouru un groupe de 37 migrants en difficulté dans la Méditerranée qui doivent être transférées sur l’île dans le courant de la journée.

Chiffre du jour : 199

La marine libyenne a déclaré samedi avoir sauvé 199 immigrants clandestins au large de la côte ouest du pays au cours des trois derniers jours. Le porte-parole de la marine, Ayob Qassem, a dit que la marine avait effectué cinq opérations de sauvetage et que les immigrants sauvés étaient de différentes nationalités africaines et asiatiques. Une aide humanitaire et médicale a été apportée aux immigrants avant qu’ils ne soient dirigés vers des centres d’accueil, dans différentes villes, a ajouté le porte-parole. Les flux de migrants, de l’ouest de la Libye vers l’Europe, ont récemment augmenté de façon significative, avec l’amélioration des conditions météorologiques. La Libye est l’un des points de départ préférés des immigrants clandestins qui veulent traverser la Méditerranée pour gagner l’Europe.

Source : lecourrier-dalgerie

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here