Un adjudant mène des généraux par le bout du nez dans l’armée de Gaïd-Salah

2

Les nouvelles révélations faites par le journaliste Saïd Bensedira sur les frasques de l’entourage immédiat du général Gaïd-Salah à la tête d’une Armée nationale populaire souillée par des comportements mafieux donnent froid dans le dos. On apprend, ainsi, qu’un adjudant-chef, du nom de Gharnit Bounouira, mènerait des officiers de haut rang par le bout du nez de par sa fonction de «secrétaire particulier» de l’homme fort de l’institution.

Lire aussi  Il s’est suicidé à l’intérieur d’un véhicule : le gendre du commandant Azzedine n’a pas été torturé par le DRS

2 Commentaires

  1. C’est ce qu’on appelle une armée arriérée de 23 siècles, souillée par des généraux mafieux-politico financiers! leurs semblabes on les trouves en Amérique Latine!!

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici