Un universitaire révèle les manipulations de l’instance «présidée» par Charfi

0

 

Par Mohamed K. Un universitaire de Béjaïa, Fodhil Madani, a démenti, vendredi, avoir donné son accord pour faire partie de la coordination de wilaya de l’instance dite Autorité nationale indépendante d’organisation et de surveillance des élections, et dont le nom a été porté sur une liste rendue publique le même jour par cette instance.

Lire aussi  Pourquoi le Tunisien Moncef Marzouki règle ses comptes avec Bouteflika

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici