Une tentative de trafic de devises déjouée à l’aéroport international d’Alger

0

Les forces de police des frontières de l’aéroport international Houari Boumediene d’Alger, ont interpellé, dans deux opérations différentes, deux présumés auteurs en possession de plus de 111 000 euros et plus de 181 000 dollars non déclarés, indique mercredi un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale. En effet, selon le communiqué, les forces de police des frontières de l’aéroport international Houari Boumediene d’Alger, ont interpellé «un présumé auteur qui s’apprêtait à embarquer sur un vol à destination d’Istanbul, en possession de 111480 euros non déclarés, en infraction à la législation et à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux de et vers l’étranger». Ils ont également interpellé «un présumé auteur en possession de 181 900 Dollars non déclarés, en infraction à la législation et à la réglementation des changes et des mouvements de capitaux de et vers l’étranger». Par ailleurs, et dans le cadre de la lutte contre la criminalité, notamment la détention et le trafic de stupéfiants, les forces de police des sûretés de wilaya d’Alger, de Tébessa et d’Oran, ont mené des opérations à travers leurs secteurs de compétence, qui ont permis l’interpellation de 56 individus suspects impliqués dans divers délits. Ces opérations se sont soldées par la récupération à Alger de 350 comprimés psychotropes, une quantité de cannabis traité et des armes blanches ainsi que l’arrestation de 51 mis en cause impliqués dans ces divers délits. à Tébessa, les éléments de la police judiciaire ont interpellé deux (2) présumés auteurs dans une affaire de trafic de psychotropes lors d’un mandat de perquisition, et ont récupéré 718 comprimés psychotropes. Par ailleurs, les forces de police de la sûreté de wilaya d’Oran ont interpellé récemment 03 présumés auteurs dans une affaire liée au trafic de drogue, et ont récupéré plus d’un (01) kilogramme et 413 grammes de cannabis traité.

Relance de la ligne maritime Oran-Ain El Turck
La ligne maritime reliant Oran à Ain El Turck a été relancée mercredi à l’occasion de la saison estivale avec un seul navire de transport des voyageurs, a-t-on appris de la directrice régionale de l’ENMTV d’Oran Amaria Zerouali. La première desserte de cette ligne a été effectuée à partir du port d’Oran pour rallier la plage «Les dunes» d’Ain El Turck, à bord d’un bateau «Ichmar 3» affrété d’Italie ayant une capacité de 340 sièges. La même responsable a ajouté que les dessertes seront assurées par ce seul navire jusqu’au mois de septembre. L’ENTMV devait inclure un deuxième bateau, le «Badji Mokhtar», d’une capacité de 240 sièges faisant partie de sa flotte, rappelle-t-on. «Ichmar 3» assurera six navettes par jour en aller-retour jusqu’à la corniche oranaise, ce qui permettra aux estivants d’éviter l’encombrement enregistré chaque saison estivale sur les routes. Cette ligne maritime a été lancée, il y a deux ans, pour désengorger le trafic sur la corniche oranaise et encourager le tourisme maritime dans cette région qui connaît une grande affluence des estivants et touristes des différentes wilayas du pays. Cette ligne maritime dont le prix du billet est fixé à 250 DA pour les adultes et 100 DA pour les enfants, les étudiants et les personnes aux besoins spécifiques, est fonctionnelle de 08H00 à 19H00.

Tébessa : implication des employés d’un bureau de poste dans une affaire de détournement
Plusieurs employés d’un bureau de poste dans la ville de Tébessa sont impliqués dans une affaire de «détournement de fonds publics», a annoncé mercredi la sûreté de la wilaya. La même source a expliqué que la brigade économique et financière de la police judiciaire avait ouvert une enquête après avoir reçue une requête du bureau du contentieux de la direction locale d’Algérie Poste. La requête indiquait qu’une enquête administrative interne a prouvé l’implication d’un employé chargé de la clientèle d’un bureau de poste de la ville de Tébessa, dans une affaire de détournement ou le préjudice s’élève à plus de 1,8 million DA, transférés illégalement d’un compte à un autre. Pour sa part, la brigade économique et financière de la police judiciaire a ouvert une enquête et a auditionné le représentant légal du bureau de poste concerné, le chargé de la clientèle et le receveur, avant de les transférer devant les autorités judiciaires pour «délit de corruption, détournement de fonds publics, abus de pouvoir et de confiance», a-t-on conclu.

Une tornade fait 6 morts et près de 200 blessés dans le nord-est de la Chine
Une tornade a fait six morts et près de 200 blessés après son passage dans une ville du nord-est de la Chine, ont indiqué jeudi les autorités locales. Des vents extrêmement violents ont frappé mercredi après-midi Kaiyuan, dans la province du Liaoning, mettant à terre des arbres et des poteaux électriques, brisant des fenêtres d’immeubles et abattant des murs en brique. Plus de 190 personnes ont été blessées et 43 d’entre elles ont été hospitalisées, a annoncé le Bureau de la sécurité publique de la ville sur le réseau social Weibo.

Un jeune homme tué à coup de poignard par son voisin à Tissemsilt
Un jeune homme (20 ans) a trouvé la mort, vendredi à Tissemsilt, après avoir reçu des coups de poignard porté par son voisin, un jeune de dix-neuf (19) ans, a indiqué le Chef du bureau de la communication et des relations publiques à la direction de la sûreté de wilaya. Dans une déclaration à l’APS, le commissaire de police, Tine Miloud a fait savoir que le crime a eu lieu à la cité «Hassan», au chef lieu de la wilaya de Tissemsilt, suite à une rixe entre la victime et deux de ses voisins (frères), précisant que l’un d’eux, âgé de 19 ans, a porté à la victime des coups de poignard au niveau des aisselles, du torse et de la main droite. La victime a été transférée vers les urgences de l’Etablissement public hospitalier (EPH) de Tissemsilt, où elle a succombé à ses blessures. L’assassin et son frère ont été arrêtés et seront présentés devant le procureur de la République près le tribunal de Tissemsilt, début de la semaine prochaine.

Récupération d’un camion volé et arrestation du suspect en un temps record à Biskra
Les services de la police judiciaire relevant de la sûreté de la wilaya de Biskra ont procédé à la récupération du camion volé le 30 juin 2019 et à l’arrestation du suspect le même jour, a indiqué vendredi un communiqué de la Direction générale de la Sûreté nationale (DGSN). «L’affaire remonte au 30 juin 2019 lorsque le suspect a volé un camion au niveau du marché de gros des fruits et légumes de la ville de Biskra avant se diriger vers la daira de Barika (Batna)», a précisé la même source, relevant que les éléments de la police judiciaire, en coordination avec la brigade de la Gendarmerie nationale de la commune de Bitam, ont dressé un barrage routier qui a permis l’arrestation de l’auteur du vol, un jeune de 19 ans travaillant au niveau dudit marché.
«Présenté devant les juridictions compétentes de la wilaya de Biskra le 2 juillet 2019 pour une affaire de vol de véhicule et d’un téléphone cellulaire, le mis en cause a été placé sous mandat de dépôt». a indiqué le communiqué. La DGSN a appelé, dans ce sens, les citoyens à prendre toutes les mesures afin de prévenir les vols de véhicules, rappelant le numéro vert 15-48 et le numéro de secours 17, mis à leur disposition pour signaler toute tentative de vol de véhicules.

Source : lecourrier-dalgerie

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here