URGENT : Djamel Ould Abbès placé sous mandat de dépôt

5

Algérie – Djamel Ould Abbès a été placé en détention provisoire à la prison d’El Harrach, ce dimanche 7 juillet. L’ex-secrétaire général du Front de libération nationale (FLN) a été entendu, ce matin, par le juge enquêteur près la Cour suprême.

Djamel Ould Abbès, dont le nom revient souvent ces derniers temps dans des affaires de corruption, a été auditionné ce matin par le juge enquêteur près la Cour suprême. Il est accusé « de dilapidation des deniers publics, abus de fonction, réalisation de transactions en infraction avec la législation en vigueur et falsification de documents officiels lors de son passage au ministère de la Solidarité nationale ».

L’ancien homme fort du FLN, qui avait le bénéfice de l’immunité parlementaire, a fait l’objet il y a quelques jours d’une procédure de levée de cette dernière au conseil de la nation. Il a fini par renoncer de son propre gré pour qu’il soit jugé par la cour suprême en sa qualité de haut cadre de l’Etat.

L’ex-secrétaire générale du FLN est accusé également de détournement de sommes colossales pendant son passage au ministère de la solidarité nationale. Djamel Ould Abbas était l’un des plus farouche défenseur du cinquième mandat de l’ex-président de la République Abdelaziz Bouteflika.

Ould Abbas fait partie du cercle le plus proche de Said Bouteflika incarcéré lui aussi à la prison de Blida. Il est entendu avec un autre ancien ministre Saïd Barkat, qui a aussi renoncé à l’immunité parlementaire. Les deux hommes sont jugés dans la même affaire concernant la gestion des fonds du Ministère de la solidarité nationale.

5 Commentaires

  1. cet animal [oh hacha l’animal] merite une pendaison avec une mort lente. celui ci qui se cache derrier l’islam en derrobant l’argents des pauvres et des handicape. cet esspece, qui n’a ni nom ni origine doit etre tout simplement effacer .

  2. Ce décérébré aura, j’espère, à rendre aussi des comptes suite à son passage au ministère de la santé où il a dû se servir grassement. Quelle pourriture !! On comprend pourquoi le groupe, auquel il appartenait, tenait tant au 5ème mandat. Il fallait tout siphonner !!!

  3. Bravo!! Et les autre c’est pour quand ??
    Faites vite messieurs les gardiens du Pays. Personnellement je vous remrrcie mon GENERAL de votre courage a mener de front cette veritable guerre contre ces monstres .
    A quant les condanations exemplaires de JUSTICE et la recuperation des deniers publics. A j’ai oublier de vous faire rapeler qu’il y a des ” ogres ” a l’EST ” ANNABA ” QUI ATTENDENT LEUR TOUR. En vous fait confiance mon General ???!!!

  4. Je vous remercie mon général d’avoir stoppé ces mafieux. Je suis heureux de savoir que ces individus sont neutralisés et à l’ombre pour une longue période. Ont ils une valeur ces moins que rien ? Je me rejouis de les savoir en prisons ces hchouma, ce soir nakhbata de plaisir.
    Honte à vous ministres et Officiers généraux sans gloire, sales de honte.

  5. enfin un voyou , corrompu , un salopard , un làche , un fils de pute , un vieux con , un menteur , un Kaboul , un larbin à la solde des rénégats bouteflika et consorts : J’appelle la JUSTICE ALGERIENNE , SOYEZ ET JUGEZ SANS PITIE AUCUNE , des mecs à l’image du batard ould abbes il merite LA PEINE DE MORT CE FILS DE PUTAIN

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici