Vingt-trois orpailleurs interceptés à l’extrême sud du pays

0

Vingt-trois orpailleurs ont été interceptés par des détachements de l’Armée nationale populaire (ANP) samedi lors d’opérations distinctes menées à Tamanrasset, In Guezzam et Bordj Badji Mokhtar, indique dimanche un communiqué du ministère de la Défense nationale. «Dans le cadre de la lutte contre la contrebande et la criminalité organisée, des détachements de l’ANP ont intercepté, le 29 juin 2019, suite à des opérations distinctes menées à Tamanrasset, In Guezzam et Bordj Badji Mokhtar/6ème Région militaire, 23 orpailleurs et saisi 17 groupes électrogènes, 09 marteaux piqueurs, ainsi que deux camions et deux (02) véhicules tout-terrain», précise la même source. Par ailleurs, un détachement de l’ANP «a appréhendé, à Bechar/3ème RM, un narcotrafiquant en possession de 5,9 kilogrammes de kif traité, alors que des unités de Garde-côtes ont déjoué des tentatives d’émigration clandestine de 46 personnes à bord d’embarcations de construction artisanale, et ce, lors d’opérations menées distinctement à El-Kala, Annaba et Skikda/5ème RM», ajoute le communiqué.

Méditerranée : 55 migrants secourus après trois jours de traversée
La police et les garde-côtes italiens ont secouru dimanche 55 migrants, dont quatre bébés, repérés après trois jours en mer par un navire de l’ONG espagnole Proactiva Open Arms, au sud-ouest de l’île de Lampedusa. «Un bateau en bois repéré, parti de Libye avec 40 personnes à bord, dont quatre bébés et trois femmes enceintes», a annoncé l’ONG sur les réseaux sociaux, en diffusant deux photos de migrants fatigués sur une barque de pêche bleue. Selon l’ONG, ils étaient en mer depuis trois jours et souffraient de forte déshydratation. «Nous nous sommes occupé d’eux et nous avons prévenu les autorités compétentes pour qu’elles prennent le relais». Les migrants étaient en fait 55 sur la barque, ont rapporté par la suite les médias italiens. Une vedette de la police italienne, partie de Lampedusa, les a pris à bord pour les conduire en Sicile. Onze d’entre eux, dont l’état de santé imposait un débarquement immédiat, ont cependant été transférés sur une vedette des garde-côtes pour être conduits à Lampedusa.
Les traversées depuis la Libye et la Tunisie sont en chute libre par rapport au pic de 2014-2017 mais en dépit de la politique des «ports fermés» du ministre italien de l’Intérieur Matteo Salvini(extrême droite), elles n’ont pas cessé. Selon les statistiques du ministère de l’Intérieur, plus d’un millier de migrants ont débarqué en Italie en juin, quasiment tous arrivés à bord d’embarcations de fortune, directement sur les côtes ou secourus à la limite des eaux territoriales. Parallèlement, le ton est monté dimanche entre l’Italie, la France et l’Allemagne après l’arrestation de Carola Rackete, la jeune capitaine allemande du navire humanitaire Sea-Watch, qui avait accosté de force à Lampedusa dans la nuit de vendredi à samedi pour débarquer des migrants, faute de solution plus de deux semaines après leur secours.

Un réseau de malfaiteurs démantelé à Larbaâtache (Boumerdès)
L es éléments de la police judiciaire ont réussi à mettre hors d’état de nuire un dangereux réseau spécialisé dans le vol et le trafic de drogue.
Les 04 individus composant le réseau sont tombés dans les filets de la police dans un barrage, alors qu’ils circulaient à bord d’un véhicule, a-t-on appris d’une source policière. Le vol d’une valise contenant des effets et des bijoux de femme ainsi qu’une somme d’argent, vol de téléphones portables et détention et trafic de drogue et des stupéfiants sont les affaires dans lesquelles sont impliqués les 04 malfaiteurs, a-t-on ajouté.

Rétablissement de l’alimentation en gaz à Bordj El Bahri (Alger)
La panne de l’alimentation en gaz survenue dimanche dans la commune de Bordj El Bahri à Alger, a été rétablie le jour même vers 22h00, à indiqué lundi la Société de distribution de l’électricité et du gaz d’Alger (SDA) dans un communiqué. Cette coupure de l’alimentation en gaz a été provoquée par un sinistre sur une conduite de gaz lors des travaux de voiries engagés par une entreprise sous-traitante de la Société des eaux et de l’assainissement d’Alger (SEAAL), a précisé la même source.

Saisie de près de 100 kilos de poudre noire à Oum El Bouaghi
Près de 100 kilos (99,64 kilos) de poudre noire ont été saisis par la brigade de recherche et d’investigation de la Sûreté de wilaya d’Oum El Bouaghi, apprend-on lundi auprès de la cellule de communication de la Sûreté de wilaya. La poudre, placée dans cinq sacs en matière plastique, a été saisie lors de l’interpellation de trois individus suspectés, âgés entre 29 et 32 ans, et il a été procédé à la fouille de la voiture à bord de laquelle ils se trouvaient, a précisé la même source. L’enquête, avec les personnes interpellées, a conduit, après l’élargissement de la compétence des enquêteurs, à l’arrestation d’un quatrième complice âgé de 58 ans habitant la commune de Chemora (wilaya de Batna) dont la perquisition du domicile a permis de trouver du matériel servant au remplissage des cartouches de fusils de chasse et 10,29 kilos de billes de plomb.

Une femme décédée et une autre blessée dans un feu de forêt à Skikda
Une femme de 74 ans est décédée et sa petite fille, âgée de 29 ans, a été atteinte de brûlures dans un incendie qui s’est déclaré dimanche dans la forêt «Akkena» commune de Cheraia (Ouest de Skikda), a appris l’APS de la cellule de communication de la direction de la Protection civile. «La victime a été retrouvée carbonisée alors que la blessée souffre de brûlures au premier degré dans de nombreuses parties de son corps», a-t-on noté soulignant que les sapeurs-pompiers secouristes ont transféré la dépouille à la morgue de l’hôpital de Collo, où la personne blessée a été admise aux services d’urgence de la même structure de santé.
Les flammes de cet incendie ont détruit deux (2) hectares de maquis et plusieurs arbres de chênes, a-t-on relevé assurant que l’opération de l’extinction des feux a pris environ quatre (4) heures de temps et a nécessité l’intervention de douze (12) pompiers de différents grades, ainsi que le déploiement de deux (2) grands camions anti-incendie et une ambulance.

La canicule provoque une vague de noyades en Pologne et en Lituanie
Près de 150 personnes se sont noyées en juin en Pologne et en Lituanie voisine où les températures ont battu des records de chaleur, ont annoncé lundi les autorités des deux pays. En Pologne, selon le Centre polonais pour la sécurité (RCB), 113 personnes sont mortes noyées en juin, dont dix dimanche, dans ce pays de 38 millions habitants. « Au gré des vagues de chaleur successives, nous n’avons pas connu une seule journée en juin sans que quelqu’un se noie », a déclaré Bozena Wysocka, porte-parole du RCB, précisant que 90% des victimes étaient des hommes. La consommation d’alcool et l’imprudence ont été les principales causes de ces noyades. En Lituanie, 32 personnes, dont 26 hommes, se sont noyées en juin, le bilan le plus élevé depuis cinq ans sur la période, selon les services incendie et sauvetage de ce pays balte de 2,8 millions d’habitants. La Pologne a connu sa plus haute température jamais enregistrée en juin, à 38,2 degrés Celsius. En Lituanie, les températures ont grimpé en juin jusqu’à 35,7 degrés Celsius, poussant les autorités à fermer des écoles et menaçant de diminuer les récoltes.

Source : lecourrier-dalgerie

POSTER UN COMMENTAIRE

Please enter your comment!
Please enter your name here