Zeroual sera présent à la conférence nationale du dialogue le 6 juillet ?

0
Zeroual sera présent à la conférence nationale du dialogue le 6 juillet ?

Par Houari A. – Liamine Zeroual prendrait part à la conférence nationale du dialogue prévue le 6 juillet prochain. Selon le quotidien arabophone El-Khabar, l’ancien président de la République serait aux côtés de l’ancien chef du gouvernement, Mouloud Hamrouche, et de l’ancien ministre des Affaires étrangères, Ahmed-Taleb Ibrahimi.

Ces trois personnalités sont souvent citées par les manifestants qui espèrent les voir, ainsi que d’autres, jouer un rôle dans la période sensible actuelle où les positions du commandement de l’institution militaire et des citoyens divergent sur les modalités de sortie de crise. L’état-major de l’ANP insiste sur la nécessité d’aller vers les élections présidentielles au plus vite, alors que la rue exige le départ de tous les symboles de l’ancien régime comme préalable avant tout retour au processus électoral.

Liamine Zeroual avait été cité dans l’affaire des contacts entrepris par le frère du Président déchu qui avait voulu organiser une conférence nationale avant son retrait définitif de la scène politique, mais l’ancien ministre de la Défense nationale avait réagi pour révéler le contenu d’une rencontre qu’il avait eue avec l’ancien patron du DRS, le général Toufik, actuellement en prison, et les raisons de son refus d’adhérer à cette initiative.

Lire aussi  Les médias du pouvoir commencent à «lâcher» le général finissant Gaïd-Salah

La crise politique perdure, et les experts sont unanimes à affirmer que l’économie du pays se dirige vers une situation explosive dès la rentrée sociale. Les efforts d’un certain nombre de personnalités pour trouver une issue au blocage institutionnel actuel sont loués par une grande partie de l’opinion publique qui craint que la crise s’aggrave en l’absence de compromis entre les citoyens et les tenants du pouvoir actuels.

Abdelaziz Rahabi, personnalité respectée, a été chargé de la mission de coordination pour la gestion de la Conférence nationale de dialogue, prévue ce 6 juillet, avec la participation de partis politiques, de personnalités, de représentants de la société civile et de jeunes du mouvement de contestation populaire.

Lire aussi  Plus de 230 personnes arrêtées octobre dernier à Alger

Le diplomate et ancien ministre de la Communication avait indiqué que «les partis et la société civile élargie qui avaient présenté une plateforme, le 15 juillet dernier, et les associations issues du mouvement populaire comptent organiser un colloque national le 6 juillet 2019 et ont été chargés de la coordination pour gérer cette initiative politique globale et inclusive pour élaborer une approche et des mécanismes de sortie de crise, et s’orienter, dans des délais raisonnables, vers l’organisation de la première présidentielle démocratique dans l’histoire du pays».

H. A.

Source : algeriepatriotique

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici