Trafic de psychotropes à Oran: Perpétuité par contumace et deux peines de  12 ans de prison ferme

0
Trafic de psychotropes à Oran: Perpétuité par contumace et deux peines de  12 ans de prison ferme

 Le tribunal criminel de première instance d’Oran  a prononcé, jeudi, une peine de prison à perpétuité par contumace contre  une personne en fuite et deux peines de 12 ans de prison ferme à l’encontre  de trois accusés jugés coupables de trafic d’une quantité de 9.000  comprimés psychotropes.

Le représentant du ministère public a requis la perpétuité contre deux des  accusés B.E, originaire de Barika (wilaya de Batna) et G.A d’Oran. Selon l’arrêt de renvoi, les faits de cette affaire remontent au mois de  janvier 2017, lorsque les services de sécurité de la 2e Région militaire  ont reçu des informations faisant état du transport, à partir de la ville  de Barika, d’une grosse quantité de comprimés psychotropes vers la wilaya  d’Oran. Lors d’un barrage au niveau d’El-Kerma, ils ont réussi à appréhender les  suspects en possession d’une quantité de 9.000 comprimés psychotropes  dissimulée dans la voiture que G.A, le contact de B.E à Oran et qui devait  réceptionner la marchandise à bord d’une voiture qu’il avait préalablement  louée.  Interrogé, B.E a avoué avoir transporté la drogue contre la somme de  200.000 dinars. Pour sa part, G.A a nié les accusations portés contre lui,  arguant qu’il avait été contacté par une tierce personne, qui n’a  d’ailleurs jamais été identifiée, pour conduire B.E à Canastel et qu’il  n’avait aucune idée sur ce que ce dernier transportait. Jeudi, lors du procès, B.E a confirmé ses aveux sur le transport de la  drogue entre Barika et Oran, mais G.A a nié toute implication dans ce  trafic de drogue. Dans leurs plaidoiries, les avocats de la défense ont demandé  l’acquittement de G.A et des circonstances atténuantes pour B.E en raison  de sa situation sociale précaire.

Source : lechodalgerie

lechodalgerie

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here