Travailler et vivre à Dubaï : les formalités administratives pour les Algériens

Algérie –Ville extrêmement attrayante, Dubaï connaît depuis quelques années un essor fulgurant, ce qui en fait une destination rêvée pour les touristes, mais aussi pour les immigrants. Quelles sont les démarches nécessaires pour visiter les Emirats arabes unies en tant qu’Algérien ? Pourquoi travailler et vivre à Dubaï ? Toutes les réponses à ces questions se trouvent dans cet article.

Aujourd’hui, nous sommes tous conscient que vivre à Dubaï est une perspective qui intéresse de plus en plus d’Algériens, que ce soit dans l’optique de bénéficier d’une meilleure qualité de vie, de trouver plus d’opportunités professionnelles, ou simplement pour changer d’environnement. Ainsi donc, pour tout Algérien voulant se rendre aux Émirats arabes unis, il est nécessaire de posséder un visa. Les autorités émiriennes ont mis en place un système du visa électronique E-VISA pour faciliter les démarches des voyageurs. Le type de visa demandé dépendra de la durée du séjour, mais également des raisons du voyage (tourisme, travail, formation, immigration, etc.). Le visa court séjour est plus adapté pour le tourisme, les séminaires, les formations de courte durée, etc. Alors que le visa long séjour est accordé pour effectuer un voyage professionnel ou une formation de plusieurs mois. Pour vivre à Dubaï, il est nécessaire de posséder un visa de résidence, ainsi qu’un permis de travail. Afin d’en obtenir un, il est obligatoire d’avoir un contrat de travail (ou faire partie de la famille d’un salarié), ou bien effectuer un achat immobilier aux Émirats arabes unis. A noté que, les demandes de visa se font en ligne sur internet. Le délai d’étude des dossiers est généralement de quelques jours. Il est conseillé d’avoir un passeport valide au moins 6 mois à l’arrivée aux Emirats arabes unis. Il est également possible de se tourner vers des agences spécialisées capables d’effectuer les démarches nécessaires.

Se loger à Dubaï

Métropole mondiale avec plus de trois millions d’habitants, Dubaï est considérée comme un archétype d’architecture moderne. Ce qui lui a valu notamment l’attribution de plusieurs surnoms dont l’Emirat bling-bling ou encore la Manhattan du Moyen-Orient. Le marché de l’immobilier ne cesse de accroître. Il est donc relativement facile de trouver un logement dans cette vile de la démesure. Des biens immobiliers adaptés à toutes les bourses peuvent être trouvés à Dubaï. Les quartiers les plus chics de la ville proposent des logements et des villas aux prix relativement élevés pouvant atteindre plus de 1500 euros de loyer mensuel. C’est par exemple le cas de Dubaï Marina, un quartier branché de la ville, ou encore, très apprécié des familles recherchant la tranquillité. Des quartiers moins fantaisistes et appropriés à la classe moyenne existent à Dubaï. Ce sont généralement les quartiers les plus anciens de la ville, à l’image de Deira et Bur Dubaï, où les loyers mensuels sont de 800 à 900 euros environ. Ainsi, le prix du loyer ou d’acquisition d’un logement dépend de localisation et la superficie de ce dernier. Le prix moyen au mètre carré est très bas par rapport à d’autres grandes villes comme Paris, Londres, New-York, Los Angeles, Shangai. Selon des expert de l’immobilier, le prix au m2 peut se négocier à des rabais de 20 voir 30% sur les prix affichés.

Lire aussi :
L’Algérie saisit l’ONU pour l'affaire trois Algériens « assassinés par le Maroc »

Travailler à Dubaï

Outre ses joyaux architecturaux, Dubaï connait une expansion économique sans précédent depuis une décennie. Elle est en effet bien intégrée à la mondialisation grâce à des réseaux à haute performances, et des flux migratoires, de marchandises, de capitaux et d’informations de plus en plus intenses. Voilà pourquoi cette ville offre pleines d’opportunités pour les Algériens désireux de s’expatrier. De très nombreuses sociétés et multinationales sont prêtes à recruter des travailleurs étrangers qualifiés. C’est le cas notamment des secteurs suivants : L’informatique ; La médecine ; La restauration ; L’hôtellerie ; Le management. Les salaires à Dubaï sont relativement élevés et offrent un niveau de vie bien meilleur qu’en Algérie. Il faut compter en moyenne 2500 à 3500 euros par mois. Cependant, il sera très difficile de trouver un emploi en cas de mauvaise maîtrise de la langue anglaise. Dubaï est également un terrain parfait pour créer sa propre entreprise. L’absence de fiscalité directe des entreprises (hors banques, compagnies pétrolières et opérateurs de télécommunications) et de fiscalité directe sur les revenus, de contrôle des changes et de limitation du rapatriement des capitaux, attirent beaucoup d’investisseurs qui fuient les pays les plus « taxeurs ».

Lire aussi :
Algérie : Tebboune refuse d’être présenté comme la « façade civile » d’un régime militaire

Les loisirs à Dubaï

Avec son architecture ultramoderne, son sublime littoral, ses nombreuses attractions et sa vie nocturne animée, Dubaï ambitionne de devenir la ville la plus visitée d’ici 2025. Cette ville de 1 588 mi² peut offrir à ses visiteurs et à ses habitants toutes les activités possibles et imaginables. En effet, l’Emirat bling-bling dispose de toutes les infrastructures nécessaires pour passer des moments mémorables. Ainsi, des excursions en yacht dans la Marina, des promenades en quad sur les dunes rouges, des safaris à la découverte des animaux du désert et bien plus encore est réalisable à Dubaï. De très nombreux centres commerciaux sont également à visiter dans cette Manhattan de l’Orient, le plus connu étant sans aucun doute Dubaï Mall, le plus grand centre commercial du monde. Ce noyau de plus de 1200 enseignes, qui reçoit chaque année plus de 50 millions de personnes, abrite également un Aquarium, une patinoire olympique, et bien d’autres lieux de distraction. Les autres centres commerciaux de Dubaï sont également un véritable terrain de jeu pour les amateurs de shopping. C’est le cas du Mall of the Emirates possédant notamment une station de ski couverte et une zone de divertissement grandiose. Les restaurants, les bars et autres lieux de détente et de relaxation sont très courants à Dubaï, mais pour des budgets relativement élevés, car il n’est pas sans savoir qu’il s’agit de l’une des villes les plus chères du monde. Il faudra donc payer le prix fort pour profiter de beaux moments en son sein. Enfin, visiter Dubaï passe forcément, à un moment ou à un autre, par le plus haut gratte-ciel au monde, Burj Khalifa en l’occurrence. S’élevant gracieusement du désert, Burj Khalifa honore la ville avec son extraordinaire union d’art, d’ingénierie et d’artisanat méticuleux.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL