Traversées de la Méditerranée : les harragas algériens battent un nouveau record en Espagne

Algerie Part Plus – Un nouveau record de traversées a été établi ces dernières 72 heures par les harragas algériens avec plus de 1200 personnes arrivées sur les côtes espagnoles après avoir emprunté plus de… embarcations. De samedi 16 octobre jusqu’au lundi 18 octobre dernier, ce sont effectivement plus de 1200 harragas algériens qui ont pu atteindre les eaux territoriales espagnoles après avoir réussi leur traversée périlleuse d’une  Méditerranée de plus en plus agitée et de plus en plus dangereuse pour l’intégrité physique de ces migrants infortunés. 

Ces chiffres ont été révélés par le militant associatif et défenseur des droits des migrants Francisco José Clemente qui publie quotidiennement des informations détaillées et précises sur le nombre des Harragas algériens arrivés en Espagne ou exposés à tous les risques pour atteindre les côtes espagnoles à bord d’embarcations de fortune. Franciso José Clemente travaille directement avec l’ONG Centre International pour l’Identification de Migrants Disparus (CIPIMD) qui se trouve à Malaga en Andalousie (Espagne) et qui se mobilise au quotidien pour appuyer les recherches des secours en mer dans l’espoir de sauver des migrants algériens d’une mort tragique lorsqu’ils tentent d’atteindre les plages espagnoles.

Lire aussi :
Relations entre l’Algérie et l’Arabie Saoudite : Un parfait désaccord sur les questions internationales

Auparavant, il était également membre actif d’une ONG spécialisée dans l’accueil de migrants arrivés en Espagne sur des embarcations de fortune. Passionné par la mer et la photographie, Francisco José est le créateur du fameux compte Twitter « Héroes del Mar ». Il couvre la majorité des embarcations de la Mer d’Alboran en lançant des alertes et en diffusant des informations.

Il s’agit de l’une des sources les plus fiables concernant l’observation du phénomène de la harga depuis les côtes algériennes vers l’Espagne. Ces statistiques portent uniquement sur le nombre des personnes arrivées en Espagne en provenance des côtes algériennes durant les dernières 72 heures.

Lire aussi :
Relations entre l’Algérie et l’Arabie Saoudite : Un parfait désaccord sur les questions internationales

La même source souligne que de nombreux cas positifs au coronavirus COVID-19 ont été détectés au sein des rangs des migrants algériens par les équipes médicales espagnoles mobilisées pour leur dispenser les soins d’urgence à la suite de leur arrivée sur le territoire espagnol. Toujours d’après la même source, les harragas algériens ont représenté jusqu’à 90 % des migrants illégaux ayant pu débarquer sur les plages espagnols. C’est un autre record inédit dans l’histoire des flux migratoires clandestins depuis le Maghreb vers l’Espagne.

Franciso José Clemente nous apprend enfin que plusieurs migrants algériens ont été placés en détention par la Guardia Civil espagnole. Il s’agit notamment des « capitaines pilotant les embarcations clandestines » qui sont soupçonnés de faire partie des réseaux mafieux de passeurs algériens.

De nombreux Harragas algériens ont été également placés dans des centres de rétention par les autorités espagnoles qui désirent les expulser vers leur pays d’origine.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL