Tunisie : un membre présumé du MAK extradé vers l’Algérie

Les extraditions se poursuivent sous le régime de Abdelmadjid Tebboune. En effet, la Tunisie vient de livrer la tête de Slimane Bouhafs membre du mouvement de l’autodétermination pour la Kabylie (MAK) considéré comme une organisation terroriste par l’État algérien.

De nombreux sources ont confirmé que l’activiste a été extradé par Tunis vers Alger. Il se trouve actuellement entre les mains de la justice.

Outre Slimane Bouhafs, l’Algérie a également lancé un mandat d’arrêt contre Ferhat Mhenni leader du mouvement “terroriste”.

Pour rappel, Bouhafs résidait en Tunisie sous le statu de réfugié politique. Le 25 Août dernier sa disparition a été constaté. Selon nos informations, il était emmené par des individus non identifiés. Depuis, aucune de ses traces n’a été retrouvé jusqu’à ce qu’on annonce son extradition lié à son appartenance au mouvement kabyle.

Lire cet article  Agrément à la nomination du nouvel ambassadeur "extraordinaire et plénipotentiaire" d’Algérie en Libye

Le mis en cause était sous la protection du HCR (haut commissariat aux réfugiés) ce qui n’a pas pu jouer en sa faveur pour bloquer son extradition.

Rappelons également que Slimane Bouhafs a été arrêté en Algérie en 2016 alors qu’il faisait une publication sur les réseaux sociaux jugée offensante pour l’Islam.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS