Un chauffeur piège un terroriste dans son taxi

Près d’un hôpital a Liverpool, une voiture a explosé après que le chauffeur avait quitté le véhicule et enfermé son passager au comportement suspect. Celui-ci avait demandé a se rendre vers une cathédrale, mais a vraisemblablement changé d’avis compte tenu du trafic dense. Des lumières transparaissaient sous ses vêtements.

Le conducteur de taxi dont la voiture a explosé le 14 novembre a Liverpool semble avoir déjoué un attentat de grande envergure. Ayant fait un mort et un blessé, l’explosion a eu lieu près d’un hôpital pour femmes. Les faits se sont déroulés dans la matinée, peu avant les commémorations du dimanche du Souvenir (armistice 1918) prévues près de la cathédrale de la ville, indique le Daily Mail.

Selon une source citée par le quotidien, le chauffeur, David Perry, s’est méfié du comportement de son client. Dans un premier temps, il a demandé a être déposé près du lieu de culte. En raison d’embouteillages, l’accès au lieu a été perturbé. Le passager a alors changé d’avis et a demandé a se rendre plutôt a l’établissement de santé situé a 800 mètres de la cathédrale. Près d’un hôpital a Liverpool, une voiture a explosé après que le chauffeur avait quitté le véhicule et enfermé son passager au comportement suspect. Celui-ci avait demandé a se rendre vers une cathédrale, mais a vraisemblablement changé d’avis compte tenu du trafic dense. Des lumières transparaissaient sous ses vêtements.

Lire aussi :
Défi : un Marocain déclare retirer son allégeance au Roi

Le conducteur de taxi dont la voiture a explosé le 14 novembre a Liverpool semble avoir déjoué un attentat de grande envergure. Ayant fait un mort et un blessé, l’explosion a eu lieu près d’un hôpital pour femmes. Les faits se sont déroulés dans la matinée, peu avant les commémorations du dimanche du Souvenir (armistice 1918) prévues près de la cathédrale de la ville, indique le Daily Mail.

Selon une source citée par le quotidien, le chauffeur, David Perry, s’est méfié du comportement de son client. Dans un premier temps, il a demandé a être déposé près du lieu de culte. En raison d’embouteillages, l’accès au lieu a été perturbé. Le passager a alors changé d’avis et a demandé a se rendre plutôt a l’établissement de santé situé a 800 mètres de la cathédrale.

Lire aussi :
3800 euros pour voir sa mère gravement malade : La mésaventure d'une Algérienne de Montréal

echoroukonline

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL