in

Un été sans grande tension

“Avec un taux de remplissage évalué à 85 millions de m3, et une consommation journalière de 25 000 m3, nous allons passer un été sans grande tension et avec une distribution correcte”, sont les indications de ce responsable.

Le taux de remplissage du barrage de Taksebt dans la wilaya de Tizi Ouzou est à 47%, a indiqué hier lors d’un point de presse, le directeur de l’ADE de Tizi Ouzou, Amar Berzouk, expliquant que cette  situation n’est, toutefois, pas alarmante puisque d’importantes précipitations sont encore annoncées et que le taux de remplissage actuel du barrage nous permettra même de passer un été sans grande tension. En effet, selon les indications de M. Bezouk, “avec un taux de remplissage évalué à 85 millions de m3, et une consommation journalière de
25 000 m3, nous allons passer un été sans grande tension et avec une distribution correcte”. L’orateur reconnaîtra toutefois que 60% de l’eau produite par l’ADE n’est pas facturée et que 40% est piratée, et ce volume avoisine les 150 000 m3/j  de pertes.
“Nous faisons face au phénomène du vol d’eau et cela relève d’un comportement que nous devons bannir. Ne pas payer l’eau porte préjudice avant tout au citoyen et nous ne pouvons pas continuer à subir de telles pertes !”, a estimé le directeur de l’ADE qui admettra aussi qu’il y a “une mauvaise gestion de l’eau sur le terrain par l’ADE, et ce, à cause d’un manque de moyens humains et matériels et du fait aussi que l’ADE ne reçoit plus de subventions de l’État, ce qui est engendré par la crise financière que traverse le pays”. Amer Berzouk précisera également que l’unité ADE de Tizi Ouzou gère 64 communes sur les 67 que compte la wilaya avec un réseau d’AEP de 8 000 km, ainsi que 12 000 réservoirs et 200 stations de pompage d’eau, permettant de produire chaque jour 250 000 à 300 000 m3 de ce précieux liquide. “Cette quantité permet de couvrir normalement tous les besoins en eau de la wilaya, mais, malheureusement, notre présence sur le terrain fait défaut d’où cette carence en matière de rendement. Il faut savoir que nous sommes un collectif de 16 000 agents pour  gérer l’eau des 1 540 villages de la wilaya, ce qui n’est pas toujours facile. Toutefois rien n’empêche que nous arrivions à faire  face à toutes les situations en faisant tourner les 200 stations H/24”, a-t-il dit. Et d’ajouter :  “Nous sommes aussi malmenés en matière de payement vis-à-vis de la Sonelgaz avec une facture qui avoisine les 55 millions de dinars par mois. Nous sommes redevables envers cette société de  pas moins de 60 milliards de centimes alors que  les créances de l’ADE envers ses clients sont évaluées à 193 milliards de centimes.” Pour ce qui est du thème de la Journée mondiale de l’eau dont les activités de célébration sont prévues aujourd’hui à la maison de la culture de Tizi Ouzou, Amer Berzouk soulignera que le thème choisi cette année par l’Organisation des Nations unies est “L’eau, la réponse est dans la nature” et cela nous donnera l’occasion de sensibiliser les gens à préserver cette ressource  qui tend à se raréfier.

K. Tighilt

Source : liberte-algerie

liberte-algerie

Partagez l'article :

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *