Un gros déficit de 187 millions d’euros a été découvert dans le chantier de l’aéroport international d’Alger

Algérie – Les travaux d’extension de l’aérogare de l’aéroport international d’Alger sont l’un des plus importants du pays. Ces travaux ont pour but d’accroître le potentiel de l’avion en termes de trafic. Rappelons que l’Algérie occupe une position stratégique pour la navigation aérienne.

En améliorant et en augmentant la capacité d’accueil de l’aéroport international d’Alger, le pays va se donner les moyens de passer un autre niveau. Cependant, de vieux démons sont entrain de resurgir et cela va sans doute impacter sur le bon déroulement des travaux.

En effet, nos confrères d’Algérie Part ont révélé que les enquêteurs de l’Inspection Générale des Finances (IGF) ont découvert un trou béant de 187 millions d’euros dans les caisses du chantier de l’aéroport.

Il ressort que ce serait Tahar Allache, le patron de la Société de Gestion des Services et Infrastructures Aéroportuaires d’Alger (SGSIA) qui est derrière ce détournement d’une grande ampleur. La justice n’a pas tardé à se saisir du dossier en convoquant à deux reprises le PDG de la SGSIA. Allache est connu pour ces méthodes peu orthodoxes dans la gestion des deniers publics.

Des têtes doivent tomber 

Les enquêteurs de l’IGF étaient interloqués lorsqu’ils ont découvert ce trou important. Accrochez-vous bien, car ce qui va suivre va vous surprendre. En effet, les 187 millions représentent le budget qui avait été mobilisé pour acquérir un ensemble d’équipements au profit de la nouvelle aérogare de l’aéroport d’Alger.

Les 187 millions furent débloqués, mais les enquêteurs n’ont trouvé aucune poussière des équipements, rien de rien, c’est effarant. Face à la gravité de la situation, le pôle financier et économique près le tribunal de Sidi M’hamed a rapidement ouvert une enquête afin de faire toute la lumière sur cette affaire qui ressemble à un détournement de deniers publics.

Si l’enquête confirme cela, il faudra prendre des sanctions très sévères. Le pays traverse des moments très difficiles et il est inadmissible que des individus profitent de leur position pour s’adonner à des pratiques malsaines avec l’argent du contribuable.

Lire cet article  Bilan actualisé de la covid-19

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS