Un groupe terroriste planifiait des attentats lors de meetings à Oran

0

Par R. Mahmoudi – Le quotidien arabophone Ennahar révèle, dans sa dernière édition, que les forces de sécurité avaient démantelé une cellule terroriste qui prévoyait de mener des attaques terroristes lors de meetings électoraux dans la ville d’Oran.

Le journal précise que des forces combinées de l’ANP avaient arrêté trois terroristes appelés K. Rabah, M. Mourad et C. El-Hadj. La même source indique que les opérations de recherche se poursuivaient dans la ville où les éléments de sécurité ont saisi un pistolet automatique, deux fusils de chasse, des jumelles et un GPS, en plus d’une quantité d’armes blanches.

Ces révélations viennent rappeler brusquement les périls qui guettent le pays dans cette conjoncture sensible qu’il traverse, avec notamment la persistance de la crise politique provoquée, à l’origine, par la candidature du chef de l’Etat pour un cinquième mandat et aggravée par la poursuite des manifestations populaires réclamant le «départ du système». Une situation qui a, au bout d’un mois de grandes tensions, obligé le commandement de l’état-major de l’ANP à s’impliquer dans les efforts déployés pour circonscrire la crise et, surtout, pour éviter un pourrissement qui serait, comme le constatent nombre d’observateurs politiques, néfaste et lourd de conséquences sur la sécurité et la stabilité du pays.

L’irruption de groupuscules terroristes dans un tel contexte était, en fait, prévisible pour la simple raison qu’ils espéraient tromper la vigilance des forces de sécurité, supposées distraites par l’ébullition quotidienne dans les rues.

R. M.

Source : algeriepatriotique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here