Un journal espagnol : «Maduro pense s’exiler en Algérie en cas de chute»

0

Par Karim B. – Un quotidien espagnol a affirmé que le président du Venezuela «pense s’exiler» en Algérie dans le cas où il serait renversé. Le journal monarchiste La Razon cite des sources de l’opposition vénézuélienne.

«Il y a quelques jours, l’agence de presse [espagnole] EFE a révélé que Nicolas Maduro frappait aux portes des pays arabes et de l’Europe de l’Est à la recherche d’une destination pour son exil lorsque la situation interne atteindrait un point de non-retour», écrit le journal, propriété de Grupo Planeta, qui indique qu’un proche collaborateur du chef de file de l’opposition Juan Guaido aurait déclaré que «l’opposition vénézuélienne dispose d’informations sur les contacts établis avec les pays arabes et l’Europe de l’Est à la recherche d’un exil».

«Les nouvelles révélations de l’opposition vénézuélienne à Lima, au Pérou, confirment que le destin de Nicolas Maduro sera l’Etat algérien d’Afrique du Nord», croit savoir le journal espagnol, selon lequel «quatre pays de la région pouvaient accueillir Maduro après sa chute : l’Algérie, l’Iran, la Syrie et la Turquie». «Les conseillers de Maduro auraient opté pour l’exil en Algérie en raison des affinités idéologiques et des alliances stratégiques existant entre les deux régimes», écrit encore La Razon qui décrit la situation politique dans notre pays comme étant similaire à celle du Venezuela : «En Algérie, il n’y a aucune crainte d’un changement de régime à court terme car, à l’image du modèle de Chavez, il existe encore une pratique à parti unique, le FLN, infiltré dans toutes les sphères de la société et du pouvoir», commente le journal dirigé par Francisco Marhuenda.

L’article tendancieux de ce journal conservateur espagnol trahit une manipulation visant à impliquer l’Algérie dans le conflit vénézuélien interne. La Razon allant jusqu’à prédire un «effondrement politique» et une «forte crise économique» dus à «la main de fer de l’armée, grande bénéficiaire du commerce illicite».

K. B.

Source : algeriepatriotique

algeriepatriotique

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here