in

Un manifestant placé sous contrôle judiciaire pour port de l’emblème amazigh

Arrêté hier à Alger lors de la deuxième marche du samedi, Mohamed Merrad, un des 56 manifestants présentés ce matin devant le procureur de la république près le tribunal de Sidi M’hamed, a été « placé sous contrôle judiciaire pour port du drapeau amazigh) », a indiqué le comité national pour la libération des détenus sur sa page Facebook.

 

One Comment

Leave a Reply
  1. Bonjour, monsieur le procureur, pouvez vous me donnez, article qui dit que c’est interdit le drapeau amazighes, cependant la police qui on arrêté cette personne libre devrait passer en justice pour abus de pouvoir ?

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *