Un nouveau financment pour booster l’économie

Avec la baisse du cours du baril de pétrole sur le marché international ces dernières années, l’économie algérienne a connu des périodes mouvementées. Il faut noter que l’or noir a toujours constitué le premier produit d’exportation pour le pays du Maghreb. En plus de l’instabilité du prix du pétrole, l’économie algérienne fut frappée de plein fouet par la crise sanitaire du coronavirus.

Les effets de cette pandémie furent dévastateurs sur le plan socio-économique. Confrontée à ces deux problématiques majeures, l’économie du pays est entrée en récession. Pour tenter de maintenir l’économie à flot, un plan d’urgence économique a été mis en place.

Lire aussi :
En 2022, le fonctionnement de l’État va peser sur les algériens

Tout récemment, la Banque d’Algérie a annoncé un programme spécial de refinancement qui va s’étaler sur une année et qui entrera en vigueur à partir du jeudi 1er juillet. Ce programme vient s’ajouter au programme de relance de l’économie nationale. Dans l’optique d’insuffler un nouveau souffle à l’économie, divers secteurs seront financés pour créer de la valeur ajoutée.

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

SUR LE FIL