in

Un programme en retard de deux semaines pour le collège

Pour le collège, où le programme est en retard de deux semaines, le taux de collégiens ayant eu la moyenne est de 69%. Ce chiffre est en baisse dans le dernier palier où le taux d’élèves ayant eu la moyenne est de 60%.

Dans un autre volet, Boubaker Seddik Bouaza a rassuré les enseignants quant à la régularisation de la situation des arriérés de paiement des nouveaux enseignants et des bénéficiaires de promotion dans les grades, notamment après la réception des affectations financières nécessaires à cet effet. L’interlocuteur est revenu subtilement sur la question des recrutements dans le secteur où il serait aujourd’hui question de ne recruter prioritairement que les diplômés des Ecoles normales supérieures (ENS).

Le ministère dévoile avoir adopté plusieurs mécanismes, dont le détachement en vue de permettre aux enseignants titulaires d’un diplôme d’enseignement dans le cycle secondaire d’enseigner dans les deux autres cycles, en conservant le même traitement dans le diplôme de fin d’études obtenu. Une circulaire étayant tous ces mécanismes et l’organisation ensuite d’un concours sur titre en cas d’existence de postes budgétaires serait en cours d’élaboration.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *