in

Un rassemblement des anciens patriotes empêché ce matin à Alger

Des anciens patriotes et des gardes communaux venus de plusieurs régions du pays ont tenté de tenir, ce dimanche matin, un rassemblement devant l’Assemblée populaire nationale (APN), à Alger. Invités dans un premier temps par les services de l’ordre à aller tenir leur rassemblement devant le bâtiment de la Grande Poste, ils ont fini, une fois sur place, par être embarqués dans des fourgons de la police.

Selon Boudar Abdelkader, coordinateur des anciens patriotes de la région ouest, ils sont entre 1000 patriotes et gardes communaux qui ont tenté de rejoindre, ce matin, la capitale pour manifester.  Beaucoup d’entre eux ont été arrêtés aux portes d’Alger, avant même de rejoindre le rassemblement. Ils revendiquent, entre autres, la reconnaissance de leur sacrifice durant la décennie noire, ainsi que la révision de certains paramètres dans le calcul de leur pension de retraite.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *