UN REGARDE TOURNES VERS LES PASSIONNÉES DES MÉTIERS DE L’ART : lancement d’une résidence d’écriture de films documentaires

Algérie- Dans le cadre de son projet de résidence d’écriture documentaire Imagine, le collectif Cinéma Mémoire organise une résidence d’écriture. L’occasion pour une dizaine d’apprentis cinéastes prendra part dès octobre prochain à ce projet.

 

Constitué de trois phases, le projet aboutira à la création d’un pôle participatif qui assurera la production, post-production et la diffusion des films. C’est le collectif bougiote Cinéma Mémoire, formé de professionnels du cinéma, qui  à l’instar de la réalisatrice et écrivaine Habiba Djahnine, et animateurs associatifs, lance un appel à candidature ouvert jusqu’au 22 août, dans le cadre de son projet de résidence d’écriture documentaire Imagine.
Cet appel est destiné à toute personne qui réside sur le territoire algérien, porteuse d’un projet de film documentaire et ayant déjà une première expérience dans les métiers du cinéma ou des arts visuels. La résidence sera chapeautée par des professionnels et se déroulera en trois étapes à partir du mois d’octobre prochain.

La première sera un parcours de trois master class qui dureront trois jours chacune sur une durée de trois mois. Organisées en résidentiel, elles permettront aux participants « d’approfondir leur travail sur les enjeux du cinéma documentaire – au niveau théorique, historique et pratique. Elles offriront des possibilités d’échanges avec des professionnel(le)s du cinéma algérien et étranger, en vue de développer les capacités des cinéastes débutant(e)s et de permettre leur professionnalisation », lit-on dans l’appel à candidature des organisateurs. L’expérience et les pratiques de chacun des professionnels qui les dispenseront (réalisateurs/réalisatrices, techniciens/techniciennes, critiques) serviront de point d’ancrage et d’exemples réels desquels les futurs cinéastes pourront s’aider. En plus, ces moments seront dédiés à la rencontre, la réflexion, le partage d’expériences et la maturation de nouveaux projets de films documentaires en cours d’écriture.

Lire cet article  Messenger, WhatsApp et Instagram en panne mondiale

Les axes des masters class traiteront par ailleurs des phases de création d’un film documentaire (création, production, diffusion), de l’esthétique et l’éthique dans le cinéma documentaire et enfin de l’écriture et de la reconstruction du réel (forme, dramaturgie, système de narration, point de vue…). Lors de la deuxième phase, et après sélection des projets les plus aboutis durant les masters class, les candidats prendront part de 15 au 30 janvier 2022 à une résidence d’écriture de deux semaines. Les participants procéderont à un travail de repérage et de recherche ainsi que la collecte de matière qui servira à nourrir le travail d’écriture pendant la résidence.

Lire cet article  L'Algérie championne d'Afrique en Natation

Enfin, durant la phase finale (avril 2022), sera érigé un pôle participatif constitué de structures de production basées en Algérie et du collectif Cinéma Mémoire. L’idée sera de mettre en commun les moyens et les savoir-faire pour assurer la production, post-production et la diffusion des films. Le dossier des futurs candidats devra comprendre entre autres un texte personnel résumant le parcours, centres d’intérêt, réalisations et motivations, liens pour visionner les travaux déjà réalisés et les coordonnées complètes. Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page : https://www.facebook.com/collectifcinemamemoire.

 

 

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS