Une algérienne qui a voté affrontant avec ses enfants la haine d’une foule hostile fait le buzz

0

La dame qui était accompagnée de sa fille a eu le courage de passer devant les manifestants en répondant aux attaques verbales des manifestants qui l’a traitée de harki (Appellation accordée aux supplétifs de l’armée française durant la guerre d’Algérie). La dame qui répondait avec fierté qu’elle était chaouia et algérienne, a été traitée de « sale arabe » par des manifestants hostiles. Une attitude de haine qui a été largement dénoncée sur les réseaux sociaux, apportant un soutien total à cette dame courageuse qui a affronté seule une foule en délire, et qui ne doit son salut qu’à un cordon de sécurité formé par la police française venue sécuriser les lieux de vote. 

Cette scène ubuesque témoigne de la grande fissure qui est née en France entre les hirakistes opposée au vote et les algériens qui souhaitaient accomplir simplement leur devoir d’électeur. 

C’est une véritable bataille d’images qui s’est installée entre les deux camps de la communauté algérienne en France. Hier encore, un algérien a nargué des manifestants en les filmant ce qui a créée une crainte de voir leur visages. 

Amel Bouchaib   

 

Lire aussi  Jijel : grande symbiose manifeste entre les citoyens pour trouver un jeune disparu en mer

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici