Une conférence de Me Bouchachi à Oran interdite par le Gouvernement

0

L’avocat et militant des droits de l’Homme, Me Mostefa Bouchachi, s’est vu une nouvelle fois interdit de donner une conférence, et cette fois, à Oran.

Me Bouchachi a été invité pour samedi 27 avril 2019, par le bureau de la Ligue des droits de l’Homme (LADDH) d’Oran, pour donner une conférence, mais, la LADDH ayant préparé la venue de l’avocat, a été notifié via appel téléphonique que, la conférence n’était pas autorisée.

« La branche de la LADDH d’Oran, après des discussions entre les membres durant deux semaines, a décidé d’inviter son ancien président Me Mostefa Bouchachi pour donner une conférence-débat sur les questions liées au mouvement populaire et la période de transition », a écrit le bureau de la LADDH d’Oran dans un communiqué diffusé vendredi soir.

« Après avoir obtenu l’accord de principe de la direction de la salle et soumis la demande à la Direction de l’organisation et des affaires publiques, le wali d’Oran a adressé une correspondance au ministère de l’Intérieur », a précisé la même source.

Le bureau de la LADDH d’Oran a indiqué que « les membres ont été surpris de recevoir, ce vendredi à 19h45, un appel téléphonique de la Direction de l’organisation et des affaires publiques, les informant de la décision du ministère de l’Intérieur de refuser la tenue de la conférence. »

La LADDH a dénoncé dans son communiqué la décision émanant du Gouvernement Bedoui rejeté par le peuple.

La Ligue de défense des droits de l’Homme a décidé de maintenir la conférence malgré l’interdiction, tout en appelant à un rassemblement devant le siège de la wilaya d’Oran pour la semaine prochaine.

tsa

LEAVE A REPLY

Please enter your comment!
Please enter your name here