Une enquête internationale dévoile : 71 % des Algériens en colère contre leur gouvernement à cause de la cherté de la vie

Algerie Part PlusUne enquête d’opinion internationale vient  de révéler l’ampleur de la colère des Algériennes et des Algériens contre leurs dirigeants et leurs autorités en raison du fléau de la cherté de la vie qui s’est dangereusement aggravé en Algérie depuis le début de la pandémie de la COVID-19. Cette enquête internationale révèle effectivement que plus de 71 % des algériens sont en colère contre leur gouvernement à cause de son incapacité criante à gérer ou juguler l’augmentation vertigineuse des prix des produits de première nécessité. 

Cette enquête d’opinion a été réalisée par Arab Barometer, un organisme indépendant partenaire de l’Université de Princeton aux États-Unis, qui a interrogé plus de 25 000 habitants dans 7 pays – le Maroc, l’Algérie, la Tunisie, la Libye, le Liban, la Jordanie et l’Irak – de mars à avril 2021. Cet organisme mène des enquêtes d’opinion publique au Moyen-Orient et en Afrique du Nord depuis 2006. Il est réputé pour être un réseau de recherche non partisan qui donne un aperçu des attitudes et des valeurs sociales, politiques et économiques des citoyens ordinaires à travers le monde arabe.

Lire cet article  Taux de change : voici la situation du dinar ce mardi 12 octobre

Arab Barometer est piloté essentiellement par des chercheurs affiliés au  Centre d’études stratégiques de l’Université de Jordanie à Amman, le Centre palestinien de recherche sur les politiques et les enquêtes à Ramallah, le Social and Economic Survey Research Institute de l’Université du Qatar à Doha et One to One for Research and Polling à Tunis. De plus, deux des chercheurs principaux du projet, Amaney Jamal de l’Université de Princeton et Mark Tessler de l’Université du Michigan, sont membres du comité directeur. Les opérations quotidiennes sont gérées par le directeur de projet Michael Robbins et une équipe de spécialistes basée aux États-Unis.

Lire cet article  Taux de change : voici la situation du dinar ce dimanche 26 septembre

Selon les extraits dévoilés de l’enquête d’opinion annuelle menée entre mars et avril 2021, seulement 29 % des Algériens déclarent que leur gouvernement fait du bon travail pour maintenir les prix bas. Cela signifie que 71 % des Algériens dénoncent un échec patent de leur gouvernement en matière de lutte contre l’inflation et la cherté de la vie. Des fléaux qui ont conduit à l’effondrement de leur pouvoir d’achat et à l’appauvrissement progressif de plusieurs pans de la société algérienne.

Les résultats de cette enquête d’opinion menée par Arab Barometer ont été publiés le 24 juin dernier. Et ils dévoilent que depuis octobre 2020, les Algériens ne cessent de clamer leur colère et leur déception face à l’échec de leur gouvernement à les protéger contre la détérioration de leur pouvoir d’achat face à l’augmentation du coût de la vie.

 

 

Abonnez-vous à notre chaine youtube

LAISSER UN COMMENTAIRE

S'il vous plaît entrez votre commentaire!
S'il vous plaît entrez votre nom ici

+ RECENTS